Abstract

Résumés:

Trois inscriptions (CIL XIV, 4014; VIII, 1885; et IX, 4696) semblent témoigner de la participation des femmes dans les collegia iuvenum de l’empire romain. Bien que la présence des femmes dans les collegia reste floue, certaines d’entre elles ont dû reçevoir une formation en athlétisme et en arts martiaux. La Tabula Larinas nous apprend que les autorités s’inquiétaient des incitations à paraître dans l’arène auxquelles étaient soumises les filles; les collegia fournissaient probablement un entraînement à ces femmes qui s’exécutaient en public. La présence de jeunes filles de l’élite dans les collegia et dans l’arène pour rait amener à revoir le statut des jeunes filles à Rome.

pdf

Share