Abstract

D’une génération à l’autre, une identité culturelle peut s’affirmer avec la même vigueur tout en usant de mots ou de concepts différents. C’est dans cette mouvance qu’intervient le concept d’“afropolitanisme,” dont une part importante de la teneur idéologique et des objectifs culturels rappelle des débats remontant au temps du panafricanisme ou de la négritude. Toutefois, dans la nouvelle perspective visée par l’afropolitanisme, l’Afrique n’est plus un carcan, ni du point de vue historique ni non plus du point de vue strictement géographique, mais une référence ductile, réceptive aux apports allogènes et, de ce fait, susceptible de se fondre dans des configurations idéologiques postmodernes.

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 14-28
Launched on MUSE
2017-01-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.