Abstract

Le Conseil international d’études francophones (ciéf), lors de son trentième congrès tenu à Saly Portudal, a décerné, le 24 mai 2016, son prix à Cheikh Hamidou Kane. À l’occasion, ce dernier est revenu, dans son allocution, sur son parcours d’écrivain, d’homme politique et sur celui d’un intellectuel africain inscrit dans l’historicité et faisant face au devenir de l’Afrique. L’homme est devenu une figure de référence incontournable dans le champ littéraire francophone, grâce sans doute à son roman L’Aventure ambiguë sur lequel il a été écrit plus de mille pages d’articles. Il a été l’objet de centaines de mémoires de maîtrise, de colloques et une bonne dizaine de docto-rats lui ont été consacrés. Les Gardiens du temple, publié trente ans après L’Aventure ambiguë, a construit avec ce dernier la configuration d’une œuvre témoin de l’expérience d’une Afrique dans toute sa complexité.

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 4-6
Launched on MUSE
2017-01-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.