Abstract

Les combines à la Ponzi sont un type de réseautage social où les investisseurs sont recrutés par une variété d’acteurs sociaux. Cette étude utilise une analyse des réseaux sociaux pour enquêter si le type de lien social qui a poussé les victimes de la combine à la Ponzi de Enron à investir est associé aux différents torts soufferts par les victimes à cause de leur participation à la fraude. Les résultats dévoilent que la confiance aux liens sociaux est liée à une augmentation de nom-breux différents types de torts rapportés par les victimes. Les résultats dévoilent aussi que les victimes qui avaient été influencées à investir par multiples types de liens sociaux ont généralement rapporté un niveau de tort moins élevé.

Ponzi schemes are a type of social network where investors are recruited by a variety of social actors. This study uses network analysis to investigate whether the type of social tie that influenced victims of the Eron Ponzi scheme to invest is associated with the different harms victims experienced from their involvement in the fraud. The results reveal that trust in social ties is associated with increases in many of the types of harm reported by victims. The findings also reveal that victims who were influenced to invest by multiple types of social ties generally reported lower levels of harm.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0219
Print ISSN
1707-7753
Pages
pp. 26-62
Launched on MUSE
2017-01-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.