Abstract

Afrobarometer data collected three decades after Joel Barkan’s pioneering survey of rural Kenyans confirm his insights that voters stress MPs’ linkage roles in terms of representation (carrying views upward to the capital) and constituency service (bringing goods downward from national government) over their institutional roles (lawmaking and oversight). And, contrary to conventional wisdom, they prefer collective goods for the constituency over private goods. An African Legislatures Project survey of 822 MPs in seventeen countries revealed, however, that MPs misinterpret this as a demand for material goods and development and underappreciate the demand for representation, prompting—among other things—the adoption of controversial Constituency Development Funds.

Résumé:

Les données Afrobarometer recueillies trois décennies après l’enquête pion-nière de Joel Barkan sur le Kenya rural confirment son point de vu que les électeurs accordent de l’importance au rôle des membres du parlement (MPs) dans les liens parlementaires en matière de représentation (portant des vues vers la capitale) dans les services de circonscription (importation de marchandises vers le bas du gouvernement national) et sur leurs rôles institutionnels (législatif et de contrôle). Et que, contrairement aux idées reçues, ils préfèrent les biens collectifs de la circon-scription sur les biens privés. Un projet de sondage sur les législatures africaines—822 MPs—dans dix-sept pays révèle, toutefois, que les MPs ont mal interprété ces résul-tats et qu’ils les ont vu comme une demande pour des biens matériels et de dével-oppement en sous-estimant la demande de représentation, ce qui a incité—entre autres—l’adoption controversé du Fonds de Développement Parlementaire.

pdf

Additional Information

ISSN
1555-2462
Print ISSN
0002-0206
Pages
pp. 201-215
Launched on MUSE
2017-01-03
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.