In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Naissance de l’université. Les écoles de Paris, d’Innocent III à Thomas d’Aquin, v. 1200-v. 1245 by Nathalie Gorochov
  • William J. Courtenay
    Translated by Lucille Hagège
Nathalie Gorochov
Naissance de l’université. Les écoles de Paris, d’Innocent III à Thomas d’Aquin, v. 1200-v. 1245
Paris, Honoré Champion, 2012, 651p.

De toutes les périodes de l’histoire de l’université médiévale de Paris, celle de ses origines et de ses premiers développements a fait couler le plus d’encre. La transition qui voit les écoles du xiie siècle devenir l’université du xiiie siècle a fait l’objet d’études par Hastings Rashdall, Heinrich Denifle, Charles Haskins, Gaines Post, Astrik Gabriel, Richard Southern, John Baldwin, Jacques Verger et Stephen Ferruolo, pour n’en citer que quelques-uns. Il est dès lors surprenant que le sujet soit encore exploitable par la génération actuelle d’historiens, dont Nathalie Gorochov, Ian Wei et Spencer Young 1.

L’ouvrage de N. Gorochov est à ce jour, sans équivoque, l’étude la plus approfondie du premier demi-siècle de la vie institutionnelle et sociale de l’université de Paris. L’auteure met pleinement à profit la littérature sur le sujet, maintient une approche critique et éclairée tout au long de son ouvrage, et livre un compte rendu riche en détails et en nouvelles perspectives. L’usage d’éléments biographiques sur les maîtres de l’université pour chaque décennie entre 1190 et 1240, une technique de recherche courante chez la plupart des médiévistes formés par J. Verger, et que N. Gorochov avait elle-même déjà employée 2, est particulièrement remarquable.

L’ouvrage se divise en sept chapitres et en de nombreuses sous-parties. L’introduction passe en revue l’historiographie sur l’émergence de l’université de Paris, mettant l’accent sur l’évolution de la recherche qui passe de l’approche institutionnelle des générations précédentes, centrée sur le curriculum, à celle qui consiste à placer ces développements dans un contexte social plus large. Le premier chapitre traite des maîtres parisiens actifs entre 1200 et 1207. Puisque certains d’entre eux étaient déjà des figures dominantes dans les années 1190, N. Gorochov prend également en compte des acteurs et des situations appartenant à la fin du xiie siècle. Contrairement à de nombreux chercheurs qui ont écrit sur les écoles de Paris de la fin du xiie et du début du xiiie siècle, N. Gorochov choisit prudemment de ne pas prendre pour acquis que les premières réglementations de l’université (longueur des études, âge requis pour s’y inscrire, octroi de licences, etc.) détermineraient nécessairement une grande partie des pratiques à cette période primitive. A contrario, elle étudie la documentation pour chaque décennie et chaque année, afin de peindre un tableau plus nuancé des pratiques qui avaient véritablement cours.

N. Gorochov examine avec attention les documents qui font état de la naissance de l’université en tant que corporation, ou que corporations affiliées, de maîtres d’arts libéraux, de théologie, de droit et de médecine. Elle propose une étude critique des lectures précédentes de ces documents et interroge les facteurs qui informent la période 1190–1208 : l’augmentation du nombre d’écoles et de maîtres d’arts libéraux et de théologie, l’appel à la réforme des écoles, l’afflux de nouveaux textes dans l’université, la réponse des théologiens parisiens à la menace hérétique et la nécessité d’établir une structure d’enseignement plus contrôlée, le soutien papal à l’opposition contre le chancelier de Notre-Dame, les modèles corporatifs des guildes d’artisans et des communes italiennes, ainsi que la tentative échouée, en 1201, de former une corporation à serment collectif. N.Gorochov date l’émergence de l’université de Paris en tant qu’institution reconnue à la période 1207–1209. La reconnaissance royale du statut clérical des écoliers et...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 788-790
Launched on MUSE
2017-01-05
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.