Le sang et la politique. La production de la famille dans les joutes électorales du Sertão du Pernambouc, Brésil
Abstract

Résumé:

Si l’un des fondements de la démocratie représentative est la séparation de la politique des intérêts familiaux, cet idéal est souvent compromis. Dans cet article, nous réfléchirons à la manière dont les rapports et les conceptions de la famille et de la politique s’entremêlent à Floresta, une municipalité de la province de Pernambouc, située au Sertão, une région administrative à l’intérieur du Nordeste brésilien. Dans certaines circonstances, famille et politique sont synonymes et ne se constituent jamais en domaines autonomes au niveau des actions et des idées des familles implantées depuis longtemps dans la région. Nous analyserons d’abord les significations et les catégories locales de famille. Ensuite, nous décrirons trois contextes de crise pour démontrer diverses formes d’enchevêtrements inextricables entre le sang et la politique.

Abstract:

Despite the seeming impossibility of attaining a pure form of democracy, one of democracy’s cherished aims is to purify the realm of governance from family interests. In this article, which is based on ethnography collected in Floresta, a municipality located in Pernambuco, Northeast Brazil, we reflect on the manner in which notions of family and politics become at once synonymous in some circumstances. In this context, we suggest, politics and kinship cannot be conceptualised as autonomous domains. Through an exploration of family categories, we identify three circumstances of crisis in which blood and politics are inextricably linked.