Troubling Water: Shale Energy and Waterscape Transformation in a North American Extraction Zone
Abstract

Abstract:

As hydraulic fracturing to facilitate shale energy extraction expands into new regions, how people think about water’s multifaceted relationships to their lands and lives is being complicated and confounded. Drawing on in-depth interviews with 31 concerned residents of Ohio (United States), I argue that extraction “troubles” water in ways that extend far beyond empirical documentation of toxic contamination. My account illuminates how physical and conceptual relationships with water are concurrently and recursively transformed. For many Ohioans, formerly positive experiences of emplacement and embodiment are now infused with apprehension and alienation. As water infiltrates and motivates conversations about human health, residents’ rights, and contested knowledge, it has become culturally meaningful in newly anxiety-infused and hyper-vigilant ways. At the same time, water has come to fill a prominent political and oppositional position in unconventional extraction debates.

Résumé:

Les fractures hydrauliques qui facilitent l’extraction de gaz de schiste se développent dans de nouvelles régions. Conséquemment, la manière dont les personnes pensent le rapport de l’eau à leurs terres et leurs vies se complique et devient incertaine. Monétude se base sur des entrevues approfondies menées auprès de trente et un résidents de l’Ohio (É.-U.) et soutient que l’extraction « trouble » l’eau d’une manière qui dépasse largement ce qui estétabli par la documentation sur la contamination toxique. Mon article met en évidence la façon dont les relations physiques et conceptuelles impliquant l’eau sont simultanément et récursivement transformées. Pour de nombreux habitants de l’Ohio, leurs expériences autrefois positives d’emplacement et d’incarnation sont dorénavant empreintes d’appréhension et d’aliénation. L’eau génère des conversations sur la santé humaine, les droits des résidents et le savoir contesté, et devient culturellement significative à de nouvelles manières d’être, empreintes d’anxiété et d’hyper-vigilance. En même temps, l’eau remplit maintenant une position politique d’opposition de premier plan dans les débats d’extraction non-conventionnelle.


pdf