Abstract

En Amérique du Nord, l’économie verte est à la croisée des chemins : favorisera-t-elle,à l’échelle de l’ensemble de l’économie, une nouvelle vague d’innovation, de création d’emplois et de croissance verte, ou les secteurs verts resteront-ils une simple niche à l’intérieur d’une économie « brune » ? Cela dépendra pour beaucoup de ce qui remplacera le « vide politique » que l’on observe depuis la mise en place de politiques de relance vertes au moment de la Grande Récession. Actuellement, trois éléments sont nuisibles sur ce plan : des subventions préjudiciables à l’environnement, des mesures incitatives axées sur le marché inadéquates et un soutien public insuffisant de la R et D privée. Dans cet article, nous expliquons qu’une véritable stratégie de croissance verte nécessite l’élimination progressive et la rationalisation des subventions, la mise en place d’instruments axés sur le marché efficaces et une répartition des revenus ainsi obtenus qui permettra de faire croître l’innovation verte.

The green economy in North America is at a critical crossroads. Will it foster a new wave of economy-wide innovation, employment, and green growth, or will green sectors remain a niche within an overall ‘‘brown’’ economy? Much will depend on what replaces the current ‘‘policy void’’ since the green stimulus policies of the Great Recession. Currently, three major market disincentives remain: environmentally harmful subsidies, inadequate market-based incentives, and insufficient public support for private R&D. A policy strategy for green growth requires phasing out and rationalizing subsidies, instigating effective market-based instruments, and allocating the revenues raised to enhance green innovation.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. 1-9
Launched on MUSE
2016-11-17
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.