In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • D’ici et d’ailleurs. Regards croisés sur l’immigration. Essai by Chedly Belkhodja
  • Majella Simard
Chedly Belkhodja, D’ici et d’ailleurs. Regards croisés sur l’immigration. Essai, Moncton, Perce-neige, coll. Essais et documents, 2011, 161 p., 24,95$

Le livre de Belkhodja est le fruit d’une réflexion d’une dizaine d’années portant sur la problématique de l’immigration en Acadie, un phénomène relativement nouveau qui contribue à la diversité du peuple acadien. L’objectif poursuivi consiste à « mieux cerner la manière dont l’immigration est venue se greffer au projet acadien, notamment dans le discours de nombreux acteurs de la société acadienne du Nouveau-Brunswick ». L’ouvrage de Belkhodja se veut un bilan critique de l’immigration francophone, dont les enjeux et les défis sont particulièrement nombreux en Acadie notamment en raison de sa situation sociolinguistique minoritaire et de sa forte tendance à la décroissance démographique. Deux questions orientent le parcours de l’auteur : en quoi l’immigration est-elle en mesure d’apporter du sang neuf à l’Acadie ? Quelle relation se dessine entre l’immigration francophone et l’identité acadienne ? Pour y répondre, l’auteur s’appuie sur son expérience personnelle, son implication au sein du milieu communautaire acadien ainsi que sur les résultats de ses travaux de recherche.

L’ouvrage se décline en cinq parties. Dans la première, Belkhodja évoque à grands traits les principales transformations qu’a subies le profil de l’immigrant au cours du siècle dernier. Comparativement à la situation qui prévalait au début du XXe siècle, l’immigrant d’aujourd’hui n’a plus nécessairement à subir les foudres d’un milieu hostile l’obligeant à quitter son pays en vue d’améliorer ses conditions d’existence. C’est plutôt dans une perspective d’accomplissement professionnel que l’immigrant du XXIe siècle choisit, le plus souvent de manière délibérée, d’établir ses pénates dans une autre contrée. Il s’ensuit que l’immigration transforme non seulement l’identité des migrants, mais aussi celle du milieu d’accueil en plus de contribuer au rapprochement des territoires. L’auteur identifie aussi les principales tendances qui se dessinent en matière d’immigration à l’échelle mondiale. Parce qu’elles donnent le ton à l’ouvrage, nous nous permettons de les citer : [End Page 153]

Premièrement, l’immigration reflète bien la plus grande mobilité des personnes, mais pas de façon équitable. Deuxièmement, la valorisation d’une immigration économique de personnes hautement qualifiées domine largement le discours, excluant les autres catégories de migrants, mais ces immigrants qualifiés vivent de plus grandes difficultés sur le plan de leur intégration sur le marché du travail. Troisièmement, l’immigration se diversifie par de nouvelles provenances (Asie, Afrique, Amérique latine), ce qui expose les sociétés occidentales à des processus nouveaux concernant l’allégeance citoyenne de ces populations immigrantes. Quatrièmement, aux niveaux national, supranational et local, la façon de gérer le dossier de l’immigration engage un nombre croissant d’acteurs: États, organisations internationales, ONG et associations d’immigrations.

Belkhodja questionne la « nouvelle règle » que se sont donnée les diverses instances gouvernementales en matière d’immigration. Cette règle consiste à recruter des travailleurs hautement spécialisés dans des domaines tels que la médecine, l’ingénierie, l’informatique et les nouvelles technologies d’information et de communications au détriment des immigrants familiaux, des réfugiés et des demandeurs d’asile. Il s’ensuit une immigration à double vitesse qui fait ombrage à la dignité humaine et ce, d’autant que plusieurs immigrants ne parviennent pas à pratiquer leur profession en raison des nombreuses embûches auxquels ils sont confrontés. Dès lors, « l’immigration devient un vaste marché, sans fond et fluide, capable de combler des besoins sans se préoccuper vraiment de la question de l’immigré ». Néanmoins, on assisterait, depuis le début des années 1990, à une diversification de la provenance des immigrants contribuant ainsi à accro...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 153-157
Launched on MUSE
2016-10-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.