In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Pierre Laporte by Jean-Charles Panneton
  • Sarah-Émilie Plante
Jean-Charles Panneton, Pierre Laporte, Québec, Septentrion, 2012, 454 p., 21,95$

Né à Montréal en 1921 et avocat de formation, Pierre Laporte a été journaliste, courriériste parlementaire, candidat aux élections municipales et provinciales, député, whip, ministre, aspirant chef du Parti libéral du Québec, leader parlementaire et vice-premier ministre du Québec. Sa fin tragique et violente à 49 ans, alors qu’il est l’otage du Front de Libération du Québec (FLQ), s’est inscrite à la fois comme une « défaite collective » et une « tache dans notre album de famille », qu’évoque avec justesse Nathalie Petrowski, citée en quatrième de couverture. Cet événement de triste mémoire a pour conséquence de jeter le poids de son ombre sur le vivant de Pierre Laporte. Son parcours reste mal connu, faute d’avoir été revisité en profondeur. [End Page 141]

L’essai biographique de Jean-Charles Panneton, Pierre Laporte, apporte une contribution de taille dans un processus de réhabilitation. Son objectif est de retracer le cheminement journalistique et politique de Pierre Laporte, afin de mieux comprendre le personnage et de le réinsérer dans la trame historique du Québec contemporain. L’auteur se concentre presque exclusivement sur le versant public de la vie de Laporte. L’homme privé, l’homme de famille, est brièvement décrit au premier chapitre de l’ouvrage, qui bénéficie par ailleurs d’entrevues avec des membres de la famille Laporte et de collaborateurs. Cette entrée en matière permet à l’auteur d’évoquer les valeurs et les idées avec lesquelles a été mis en contact le jeune Laporte. Dans les cinq autres chapitres, Panneton décortique son sujet avec rigueur et une distance analytique, faisant appel à un large corpus d’écrits de Pierre Laporte, d’études et d’articles de presse.

Le deuxième chapitre, particulièrement étoffé, se consacre à ses années de journalisme. Après avoir signé ses premiers textes dans des journaux étudiants, Pierre Laporte amorce sa carrière tout d’abord au Canada (1942–1944) avant d’entrer au Devoir en 1944. Il y passe les dix-sept années suivantes, au cours desquelles il se distingue comme journaliste de combat. Son style se développe et trouve pleinement sa place dans la ligne éditoriale du Devoir dirigé par Gérard Filion. Le courriériste parlementaire fait figure à part dans une presse globalement près des intérêts du gouvernement provincial, alors sous la houlette de Maurice Duplessis. Conjuguant un journalisme d’enquête et des analyses en profondeur dans ses Lettres de Québec, Pierre Laporte s’inscrit comme l’un des observateurs les plus critiques de l’Union nationale. Plus encore, ses enquêtes révèlent avec fracas des situations iniques et des abus de pouvoir. En parallèle à ces combats, le bref troisième chapitre explore plus avant l’engagement nationaliste de Pierre Laporte. En effet, l’intérêt que ce dernier porte à la survie du Canada français est visible dans son activité journalistique, mais est plus sensible encore par son implication à L’Action nationale. Entre 1954 et 1959, Laporte assure la direction d’une revue devenue un lieu d’affrontement entre nationalistes et néo-nationalistes. Il tente en vain de rallier les opposants autour de la défense du fait français, de la langue et de l’autonomie provinciale. Il quitte la barre d’une Action nationale toujours aussi divisée en 1959.

Le quatrième chapitre, d’égale ampleur à celui consacré aux activités journalistiques, étudie ses années de pouvoir comme révolutionnaire tranquille. Après quelques candidatures politiques infructueuses au cours des années 1950, il entre à l’Assemblée législative sous la bannière libérale à la suite d’une élection partielle de 1961. La nouvelle recrue de l’équipe de Jean Lesage se pose d’emblée comme un parlementaire dynamique et de qualité. En outre, Panneton souligne son empreinte sur certains projets [End Page 142] de la Révolution tranquille. L’influence de Pierre Laporte...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 141-144
Launched on MUSE
2016-10-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.