In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • L’être et le crime. Cinq romans-phares. Fédor Dostoïevski, Oscar Wilde, William Faulkner, Truman Capote, Paul Auster by Michel Dion
  • Patrick Bergeron
Michel Dion, L’être et le crime. Cinq romans-phares. Fédor Dostoïevski, Oscar Wilde, William Faulkner, Truman Capote, Paul Auster, Montréal, Nota bene, coll. Sciences humaines / Littérature, 2013, 168 p., 23,95$

Consacré à cinq géants de la littérature universelle, cet ouvrage de Michel Dion—auteur ou co-auteur d’une trentaine de livres depuis 1992, dont quatre en 2013 et cinq en 2011 - ne s’adresse paradoxalement ni aux étudiants ni aux chercheurs en littérature. Non pas que ceux-ci n’entendraient rien au sujet—l’étude du crime dans un contexte « existentiel » (les guillemets sont de Dion). Au contraire. C’est plutôt la méthode qui risque de les rebuter : une lecture très impressionniste des textes et une tendance (impardonnable en études littéraires) à extrapoler les intentions [End Page 109] des auteurs et leur prêter des propos qu’ils n’ont jamais tenus. Cela donne des phrases comme celle-ci : « Dostoïevski démontre une farouche résistance à ce que nous perdions notre liberté morale en échange de quelques biens ou un confort matériel quelconque. » Ou celle-là : « Wilde refuse d’accepter que l’expérience morale puisse nous aider à choisir comment nous agirons. »

Michel Dion est pourtant un universitaire établi. Professeur à la faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke, il possède une formation d’éthicien (doctorat en théologie) et détient une chaire de recherche en intégrité financière. L’être et le crime n’est pas le premier ouvrage où le chercheur sherbrookois fait appel à la littérature. Dans Littérature et organisation (Nota bene, 2011), il proposait « des regards nouveaux sur la vie organisationnelle » à partir des œuvres de Dostoïevski, Musil, Kundera et Proust. Dans Texte littéraire et réflexion éthique (Liber, 2013), il interrogeait les sources littéraires de l’éthique à partir de quelques grands noms de la littérature allemande, parmi lesquels Rainer Maria Rilke, Thomas Mann et Hermann Hesse.

On ne peut que se réjouir devant une telle perspective transdisciplinaire, à plus forte raison que les grands génies de la littérature sont rarement présents dans la rhétorique entrepreneuriale. Aussi l’ouvrage de Dion, malgré les sentiments mitigés sur lesquels il peut laisser le lecteur, part-il d’un projet louable.

Michel Dion appelle « romans-phares » des romans impliquant la perpétration d’un crime et comportant une teneur existentielle. Différents des romans policiers ou noirs, des polars et des thrillers, ils « remettent en question les sacro-saintes frontières du bien et du mal », présentent « quelque chose de nietzschéen à la base » et sont donc « empreints de réflexions d’ordre philosophique ». L’être et le crime propose l’examen de cinq d’entre eux : Crime et châtiment de Fédor Dostoïevski, Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, Lumière d’août de William Faulkner, De sang-froid de Truman Capote et Invisible de Paul Auster.

Chaque « roman-phare » permet à Dion de se concentrer sur un type particulier de conscience. Ainsi Crime et châtiment lui sert à examiner « la conscience coupable ». Pour Dion, celle-ci dépend de la vision dostoïevskienne de la pauvreté, de la maladie et du vice, de même que des rapports avec autrui. Le portrait de Dorian Gray donne lieu à une analyse de « la conscience esthétique » et du paradoxe qui la caractérise : le criminel est en effet partagé entre une tendance au désespoir et à l’isolement et un désir de vivre accompagné d’une subtile présence d’idéaux. « La conscience temporelle », omniprésente dans Lumière d’août, joue un rôle décisif auprès de trois « déterminants fondamentaux » : les relations interpersonnelles, la mémoire et la propension au mal ou au mensonge. La saisie des « faiblesses de la conscience », dans De sang-froid, aide à distinguer l’impact du milieu familial et social et du vécu sur le criminel. [End Page 110...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 109-111
Launched on MUSE
2016-10-16
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.