In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Jean Jaurès. The Inner Life of Social Democracy par Geoffrey Kurtz
  • Jean-Numa Ducange
Jean Jaurès. The Inner Life of Social Democracy, par Geoffrey Kurtz. University Park, Pennsylvania State University Press, 2014. x, 199 pp. 69,95$ US (broche).

L’ouvrage de Geoffrey Kurtz sur Jean Jaurès està bien deségards singulier. Il s’agit en effet du premier ouvrage en anglais entièrement consacré à Jaurès depuis celui d’Harvey Goldberg en 1968. Kurtz souligne avec raison que Jaurès, hors de France, reste peu étudié en comparaison avec d’autres théoriciens du socialisme international de son temps comme Eduard Bernstein, objet de toutes les attentions comme théoricien du «révisionnisme ». La France maintient de ce point de vue son exceptionnalité historiographique : en 2014,à l’occasion du centenaire, de très nombreuses publications sur Jaurès pour les cent ans de son assassinat ont [End Page 369] paru. Occasion commémorative ? En réalité, notamment autour de l’active « Société d’études jaurésiennes », les travaux sur Jaurès et le socialisme de son temps voient un regain d’intérêt depuis une dizaine d’années, peu visible hors de France hors des spécialistes du sujet.

En comparaison avec cette abondante production francophone, l’ouvrage de Kurtz peut paraître trop bref et rapide sur bien des points, et un amateur de la bibliographie jaurésienne restera certainement sur sa faim. Mais dans le cadre anglophone, il a le mérite de resituer correctement et de façon synthétique Jaurès dans le contexte de son temps, notamment desévidences pour des spécialistes français, mais dont nombre de lecteurs américains sont peu familiers (l’histoire républicaine et ses spécificités, l’importance du lien entre la Révolution française et la naissance du socialisme, entre autres).

L’ouvrage est structuré avec cinq chapitres correspondants globalement à une œuvre du tribun socialiste (sa thèse de doctorat, son histoire de la Révolution française, sa conférence polémique avec Guesde, ses textes sur méthode socialiste et enfin son projet d’armée nouvelle). Plus problématique est la forte tonalité empathique de l’auteur : Jaurès semble toujours avoir montré la voie pour l’avenir de la social-démocratie,à la différence de la plupart de ses contemporains. L’inclinaison téléologique empêche ici l’auteur de percevoir et de tenir compte des autres réalités du socialisme du temps de Jaurès.

Un autre axe nous paraît discutable : l’insistance avec laquelle Kurtz rattache Jaurèsà la social-démocratie réformiste et son histoire. « Jaurès was one of many people in several countries who contributed to the birth of the reformist socialism that would grow into the tradition of social democracy » (5). Kurz fait de Jaurès un théoricien du « welfare state » avant l’heure (138), toujours favorableà une voie pacifique et progressive : « Reformism had staved off, for the present, the threat of a new and powerful reactionary force, a conglomeration of « Caesarism », clericalism, militarism, anti-Semitism, and nationalism. It had opened up the possibility of further social and labor legislation » (120). La conclusion de l’ouvrage accentue encore cette dimension sociale-démocrate, il s’agit bien d’étudier Jaurès afin de « revive the social democratic project in our time » (156) et de prôner une « Awkward politique » (une politique « malaisée » un mot repris de Jaurès) en retrouvant le sens de l’idéal,à distance des dogmes de naguère et des dérives actuelles de la politique des socialistes. L’historien exprime ici un point de vue qui a sa légitimité, fondée sur uneétude approfondie de la majeure partie de l’œuvre de Jaurès. Mais il semble négliger toute une partie de l’héritage et de l’imaginaire révolutionnaire imprégnant le verbe jaurésien, et ne se préoccupe guère d’une thématique pourtant très liée au renouveau de l’historiographie anglophone,à savoir la question coloniale. [End Page 370]

En lisant en miroir Kurtz...

pdf

Additional Information

ISSN
2292-8502
Print ISSN
0008-4107
Pages
pp. 369-371
Launched on MUSE
2016-08-04
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.