Abstract

Excavations conducted by Queen’s University in the central area of the Etruscan city of Caere, near the so-called hypogaeum of Clepsina, have brought to light a sequence of phases indicative of a longer and more complex history of urban occupation at the site than previously thought. The earliest stratigraphic evidence uncovered so far dates to the Late Iron Age, followed by an Orientalizing building with wall paintings, an important Archaic phase, and a large-scale renovation datable to the third century bc. Occupation was intense until the late first and early second century ad. Excavation and geophysical prospection have revealed a regular urban plan in the area between the centre of the city plateau and the sanctuary of Manganello. Research within the hypogaeum, particularly infrared imaging, has allowed for a better reading of wall paintings, drawings, and inscriptions, including two previously unknown texts.

Les fouilles conduites par l’Université Queen’s au centre de la cité étrusque de Caeré, près du monument connu comme l’hypogée de Clepsina, ont mis en lumière une série de phases d’occupation du site qui révèle une présence urbaine plus longue et plus complexe qu’on ne le pensait jusqu’à présent. Le plus ancien témoignage stratigraphique découvert à ce jour remonte à la fin de l’Âge du fer ; il est suivi par un édifice orientalisant orné de peintures murales, une importante phase archaïque et une rénovation à large échelle qui peut être datée du IIIe siècle avant notre ère. L’occupation y fut intense jusqu’à la fin du Ie-début du IIe siècle de notre ère. Des fouilles et des prospections géophysiques ont révélé un plan urbain régulier dans la zone située entre le centre du plateau de la cité et le sanctuaire de Manganello. Des recherches menées à l’intérieur de l’hypogée, particulièrement à l’aide de l’imagerie à infrarouge, ont permis une meilleure lecture des peintures murales, des dessins et des inscriptions, révélant entre autres deux textes inconnus jusqu’à présent.

pdf

Additional Information

ISSN
1913-5416
Print ISSN
1496-9343
Pages
pp. 359-450
Launched on MUSE
2016-07-31
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.