In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Military Occupation under the Eyes of the Lord: Studies in Erfurt during the Thirty Years War by Holger Berg
  • Bertrand Forclaz
Holger Berg Military Occupation under the Eyes of the Lord: Studies in Erfurt during the Thirty Years War Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 2010, 395 p.

L’histoire des guerres a connu au cours des dernières années un renouvellement majeur et un véritable « tournant culturel », dont attestent les nombreuses parutions suscitées par le centenaire de la Première Guerre mondiale. La guerre de Trente Ans, sujet classique de l’historiographie allemande, n’échappe pas à cette évolution, avec des accents et des sources évidemment différents, et l’ouvrage de Holger Berg, tiré de sa thèse de doctorat, en constitue un remarquable exemple. Comme le suggère le titre, c’est la perception religieuse du conflit qui est au centre de l’attention du chercheur danois. Il a choisi comme objet d’étude la ville d’Erfurt, en Thuringe, qui présentait la particularité de comporter, sous l’autorité du prince-archevêque de Mayence, une petite minorité catholique et une large majorité luthérienne, et qui fut occupée à deux reprises par des troupes suédoises. Pour sa recherche, H. Berg s’est fondé principalement sur deux types de sources: des chroniques écrites par des laïcs, d’une part, des sermons composés par des pasteurs, de l’autre. Si les auteurs de ces deux genres partageaient la caractéristique d’être des « gardiens moraux » qui se contrôlaient mutuellement et surveillaient l’action du magistrat, ainsi que leur appartenance à la confession luthérienne, ils poursuivaient des buts bien différents: les sermons se concentraient sur la perspective du salut, tandis que les chroniques proposaient une lecture morale de l’histoire de la ville. Dans les deux genres, la guerre de Trente Ans occupe une place de choix.

Pour son étude, H. Berg recourt à une approche constructiviste inspirée par les études de communauté en anthropologie, qui insistent sur les relations sociales dans lesquelles les croyances s’intègrent, ainsi que par le concept [End Page 221] de « dissonance cognitive » utilisé en psycho-logie sociale, qui rend compte des tentatives visant à conserver une vision cohérente du monde à travers et malgré l’expérience quotidienne. L’ouvrage, bien écrit, suit un plan thématique: après les chapitres introductifs sur l’historiographie et la méthodologie, les sources et les événements de la guerre, l’auteur s’intéresse tour à tour aux pronostics, aux débats théologiques et à la perception des laïcs, avant de résumer ses analyses dans une conclusion substantielle. Un appendice présente une trentaine de chroniques et journaux rédigés à Erfurt pendant le conflit.

Le chapitre quatre est consacré aux prophé-ties, commentaires sur des prodiges et autres pronostics publiés pendant la guerre. L’analyse d’une cinquantaine de comptes rendus de prodiges montre leur concomitance avec les phases d’occupation ou de passage de troupes. Dans l’ensemble, ces publications interprètent les différentes catastrophes et naissances monstrueuses comme des signes divins et des appels à la repentance, même si l’on observe des divergences au sujet de ces « signes », notamment entre membres des confessions rivales, mais aussi entre médecins et conseillers quant à des phénomènes d’étangs sanguinolents par exemple.

Le chapitre cinq concerne les débats théologiques. Erfurt, comme d’autres villes réformées ou luthériennes, connut au cours du xviie siècle un mouvement appelant à une réforme des mœurs. Si, à un niveau collectif, la guerre de Trente Ans vit l’institutionnalisation de jours de jeûne et de prière, comme dans les territoires réformés de la Confédération helvétique, à un niveau individuel, quelques pasteurs réclamèrent des mesures comme l’obligation d’assister au catéchisme ou des visites des paroisses, ainsi que l’intervention du pouvoir temporel – un point qui provoqua de vifs débats au sein même du clergé luthérien. Mais tandis que ces appels à la réforme des mœurs entraînèrent des mesures politiques, le plaidoyer...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 221-222
Launched on MUSE
2016-06-10
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.