In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Égouts et égoutiers de Paris. Réalités et représentations by Donald Reid
  • Arnaud-Dominique Houte
Donald Reid Égouts et égoutiers de Paris. Réalités et représentations trad. par H. Chuquet, Rennes, PUR, [1991] 2014, 254 p.

À qui s’interrogerait sur la faune qui vit sous les boulevards parisiens, l’ouvrage de Donald Reid apporte des réponses aussi précises qu’inquiétantes : aux rats – chaque égoutier tuerait chaque année deux à trois cents individus à la fin du xixe siècle – s’ajoutent des scolopendres, des araignées venimeuses grosses comme la main et des nuées de mouches attirées par les odeurs nauséabondes des matières en décomposition. Rien de tout cela ne découragerait les touristes du meilleur monde, qui se pressent pour participer aux visites guidées des égouts organisées depuis l’exposition universelle de 1867 jusqu’à nos jours.

C’est ce mélange de fascination et de répulsion qui est au centre de l’enquête menée dans un ouvrage classique, enfin disponible en français et enrichi d’un bref épilogue inédit et d’une préface de Michelle Perrot, ce qui lui permettra, espérons-le, de trouver un public au-delà du seul cercle des spécialistes qui avaient déjà souligné son importance. Élégamment traduite, solidement structurée et illustrée avec pertinence par un choix de photographies éclairantes et commentées, cette promenade à grandes enjambées dans le monde des déchets et des égouts du xviiie siècle aux années 1970 croise plusieurs fronts dynamiques de la recherche contemporaine, comme l’histoire de l’urbanisme et de l’hygiène publique, l’histoire culturelle des bas-fonds et des imaginaires sociaux, mais aussi l’histoire sociale des ouvriers.

La première partie du livre aborde et explique la consécration – technologique, sanitaire et symbolique – des égouts. Souvent obstrués, ceux-ci ont mauvaise réputation et restent encore peu développés (26 km de canalisations) à la veille de la Révolution. On leur préfère encore des décharges ouvertes, parmi lesquelles se distingue le célèbre site de Montfaucon, où pourrissaient autrefois les cadavres des condamnés à morts et où se décomposent désormais toutes sortes de matières organiques. Ce modèle médiéval ne résiste pas à la spectaculaire croissance urbaine du premier xixe siècle, ni à la nouvelle obsession de l’assainissement, elle-même étroitement liée à la volonté politique de rétablir l’ordre et de dissiper l’opacité de la société post-révolutionnaire. On connaît les célèbres pages des Misérables dans lesquelles Victor Hugo décrit l’égout comme « la conscience de la ville », le lieu où se révèlent « toutes les malpropretés de la civilisation ». C’est dire l’importance que l’on attribue à cette époque à la maîtrise du sous-sol urbain et des déchets.

D. Reid sait brosser avec verve le portrait des acteurs du bouleversement qui s’opère entre le Premier et le Second Empire. On retrouve ainsi le docteur Alexandre Parent-Duchâtelet, observateur social déjà bien connu des historiens, notamment pour ses écrits sur « l’égout séminal » de la prostitution. On découvre l’ingénieur Pierre Emmanuel Bruneseau – le « Christophe Colomb [du] cloaque », selon le mot de Hugo – et sa volonté d’explorer et de cartographier le réseau souterrain. Parmi bien d’autres figures saintsimoniennes, on croise enfin un autre « ingénieur au service de la civilisation » (p. 80), Adolphe Mille, qui entreprend de filtrer les eaux d’égout et de fertiliser les champs d’épandage de Clichy et de Gennevilliers. Ces programmes nourrissent d’importants débats qui mobilisent des argumentaires techniques, mais aussi et surtout politiques. Ils se développent progressivement et donnent naissance, entre [End Page 1055] 1860 et 1890, à un nouveau système d’évacuation des déchets. Tandis que le repoussoir du vieux Montfaucon se transforme en parc des Buttes-Chaumont, le réseau d’égouts s’agrandit et se déploie, à la fin du...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 1055-1056
Launched on MUSE
2016-05-05
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.