In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Les fruits du partage. Petits paysans du Bassin parisien au xixe siècle by Laurent Herment
  • Jérôme-Luther Viret
Laurent Herment Les fruits du partage. Petits paysans du Bassin parisien au xixe siècle Rennes, PUR, 2012, 395 p.

C’est une approche inhabituelle de l’exploitation paysanne qu’offre ici Laurent Herment. Formé à l’analyse fonctionnelle des comptabilités, il fait une lecture financière des petites exploitations du Vexin et du Gâtinais dans la première moitié du xixe siècle, avant de rendre compte de leur santé économique par l’examen de la structure de l’actif et du passif. Si le danger existait bien pour les exploitants de louer des fermes dépassant leur capacité financière, l’auteur, qui raisonne en termes de ressources et d’investissements, insiste sur le fait que l’endettement pouvait aussi avoir des finalités productives et témoigner d’un dynamisme. Du point de vue de ses performances, la petite exploitation n’avait rien à envier à la grande. Une autre question importante étudiée dans cet ouvrage est celle des conditions matérielles et financières de l’installation. L’évaluation des ressources financières des jeunes ménages réclame ainsi que soient pris en compte avec exactitude les avances d’hoirie, les donations et les héritages reçus par eux.

Tout cela est appréhendé au moyen des inventaires après décès. Si la façon dont cette source a été exploitée n’est pas exposée d’emblée, c’est que l’auteur souhaite offrir, avant cela, une « vue cavalière des structures sociales et de la conjoncture du premier xixe siècle d’une part et des processus d’accumulation et de transmission du patrimoine d’autre part » (p. 127). Dans une première partie, il questionne donc les qualifications professionnelles et engage une réflexion sur le cycle de vie. La deuxième partie montre dans quelles conditions se réalise l’établissement des jeunes agriculteurs. La troisième et dernière partie enfin, à l’aide de plusieurs reconstitutions de parcours patrimoniaux, revient sur la question du cycle de vie et donne à voir les différentes formes prises par l’investissement immobilier et l’influence de la démographie.

L’ouvrage répond à une question essentielle pour l’histoire des campagnes et des sociétés rurales de la première moitié du xixe siècle. Comment les micro-exploitants parvenaientils à (re)constituer des exploitations viables dans un cadre égalitaire, qui plus est dans une période difficile de baisse des prix agricoles (1817-1852)? L. Herment met en doute l’existence d’une accumulation patrimoniale réalisée en vue du financement des vieux jours, même s’il y a un fort effet de cycle de vie. Il établit enfin combien l’hypothèse chayanovienne d’une variation de la superficie des exploitations est [End Page 1049] inadaptée lorsqu’il s’agit de saisir et expliquer les parcours patrimoniaux des petits et moyens cultivateurs de la région parisienne.

Reprenons, dans l’ordre, les termes de la démonstration. Dans les cantons de Marines (Vexin français) et de Milly-la-forêt (à la limite de la Beauce et du Gâtinais), la petite et moyenne propriété paysanne est d’abord identifiée, mesurée. On a une correspondance assez étroite entre celle-ci (définie comme inférieure à 30 ha) et le groupe des petits cultivateurs. Même si nombre d’entre eux possédaient fort peu de chose, il y avait bien un espace pour ce type de propriété. Était-elle sujette à un cycle de vie de type chayanovien (déterminé par la taille de la famille) ou à une volonté d’épargne-désépargne (assurance-vie) telle qu’elle a été théorisée par Franco Modigliani?

L’utilisation des tables de successions permet de mesurer la variation en valeur des propriétés avec l’Âge. Elle dévoile une chute après 55 ans, puis un effondrement des patrimoines après 65 ans. Le mouvement d’accumulation-désaccumulation surprend...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 1049-1050
Launched on MUSE
2016-05-05
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.