Abstract

This study describes the specific linguistic and sociolinguistic features of code-switching that are detected in the speech of first generation Bulgarian immigrants to Canada. The aim is to reveal the extent to which a change in the cultural, social, and economic environment exerts impact on the language behaviour of immigrants and, thus, brings about changes of attitude toward the native language and the degree to which it is used. It also discusses the importance and role of the methodological ways and means of data collection and touches upon several theoretical issues related to the necessity of adopting a more suitable approach to multilingualism in modern globalized societies as well as to problems associated with the consequences of having only monolingual or bilingual nation state language policies.

Cette étude décrit les caractéristiques linguistiques et sociolinguistiques spécifiques de la commutation de code (code-switching) qui sont détectés dans le discours de la première génération d’immigrants bulgares au Canada. Le but est de révéler la mesure dans laquelle un changement dans l’environnement culturel, social et économique exerce une influence sur le comportement linguistique des immigrants et, par conséquent, apporte des changements dans l’attitude envers la langue maternelle et la mesure dans laquelle elle est utilisée. L’étude aborde également l’importance et le rôle des moyens de collecte de données méthodologiques et touche à plusieurs questions théoriques, liées à la nécessité d’adopter une approche plus appropriée pour le multilinguisme dans les sociétés mondialisées modernes, ainsi qu’à des problèmes liés aux conséquences des politiques linguistiques seulement monolingues ou bilingues, issues de l’Etat-nation.

pdf

Additional Information

ISSN
1923-5291
Print ISSN
1180-3991
Pages
pp. 39-59
Launched on MUSE
2016-03-13
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.