Abstract

A notable event in the current revolution of the World Wide Web is the open access model of publishing, which promotes freedom of inquiry and full and open availability of scientific information on a global scale. The promise of open access to replace existing scientific information dissemination practices and ethos has been contentious, with the interests of different stakeholders—countries, publishers, and open access activists, among others, clashing on an unprecedented scale. With special reference to the emergence of predatory journals, this article examines some of the challenges that have been triggered by the open access movement. Basically, open access is technology heavy, and its economic arrangements benefit mainly the developed world. There exists evidence of open access initiatives in the Africa region, but these initiatives are mainly individually based and are largely underdeveloped and sometimes predatory. The author argues that what is required now is a regional open access policy that spells out how the issues of right and cost, and others, will be viewed and addressed in the region to ensure that the benefits of open access do not bypass Africa.

Un événement notable dans la révolution actuelle du web est le modèle du libre accès dans le domaine de l’édition, qui favorise la liberté de la recherche et la disponibilité pleine et entière de l’information scientifique à l’échelle mondiale. La promesse du libre accès de remplacer les pratiques existantes et la philosophie de diffusion de l’information scientifique a fait l’objet de controverses, les intérêts des différentes parties prenantes—pays, éditeurs, militants du libre accès, entre autres, s’affrontant sur une échelle sans précédent. Faisant référence particulièrement à l’émergence de revues aux pratiques déloyales, le présent article examine certains des défis qui ont été déclenchés par le mouvement du libre accès. Fondamentalement, le libre accès implique une forte composante technologique et ses arrangements économiques profitent essentiellement au monde développé. Il existe des preuves d’initiatives de libre accès en Afrique, mais ces initiatives sont essentiellement des initiatives individuelles, généralement sous-développées, et recourant parfois à des pratiques déloyales. L’auteur fait valoir que ce qui est nécessaire maintenant est une politique de libre accès régionale précisant la façon dont les questions de droit et de coût, parmi d’autres, doivent être conçues et abordées dans cette région afin de s’assurer que l’Afrique ne soit pas exclue des avantages du libre accès.

pdf

Additional Information

ISSN
1920-7239
Print ISSN
1195-096X
Pages
pp. 58-80
Launched on MUSE
2016-03-06
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.