In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Roland Barthes: Biographie by Tiphaine Samoyault
  • Ana Delia Rogobete (bio)
Tiphaine Samoyault. Roland Barthes: Biographie. Paris: Seuil, 2015. 720 pages.

L’année du centenaire Roland Barthes s’est ouverte avec un livre-événement, la biographie qui lui est dédiée par Tiphaine Samoyault. Paru au mois de janvier aux Éditions du Seuil, le livre est depuis au centre de l’attention.

La biographie repose sur une recherche impressionnante dans des archives pour nombre d’entre elles jamais explorées auparavant, doublée par des témoignages des amis proches et du frère de Barthes, entreprise à laquelle s’ajoute une plume personnelle qui donne à l’écriture une nuance romanesque et relève d’un «comment vivre ensemble» de l’auteure avec son objet. Le livre est composé de dix-huit chapitres organisés chronologiquement, mais aussi thématiquement, des chapitres à part étant dédiés à la relation de Barthes avec André Gide, Jean Paul Sartre, Philippe Sollers et Michel Foucault.

Le récit débute avec la fin. Le Prologue raconte l’accident et la mort de Roland Barthes. L’écriture rejoint ici la légende des derniers jours du critique, telle que ses amis proches comme Eric Marty, Philippe Sollers, Julie Kristeva ou Denis Roche la racontent dans leurs propres textes ou dans des témoignages. Ils y figurent d’ailleurs expressément, leurs voix se mélangeant avec la voix de Samoyault dans un glissement vers une fictionnalisation inhérente des derniers jours de Barthes et de leur signification, pour s’en détacher et remettre autant la disparition que les récits en perspective: «L’hypothèse rétrospective selon laquelle il s’est laissé mourir peu à peu depuis le grand deuil de sa mère a été, elle, formulée par certains: elle est soit exagérément psychologique, soit la fable qu’il faut pour faire d’une existence un récit bien ficelé.» (16).

Ce qui est d’ailleurs captivant dans cette biographie, c’est le pouvoir de mettre en perspective non seulement la vie de Roland Barthes, mais toute une époque à laquelle il appartient: les années 1960–1980. Samoyault analyse le contexte des écritures et des événements biographiques, comme la Première et la Seconde Guerre, les périodes de l’après-guerre, la Guerre d’Algérie, les années 1968 et les mouvements étudiants.

Cette démarche attentive aide à comprendre un Barthes qui, mis devant les événements historiques, reste fidèle à lui-même. Ainsi, les ruptures (qu’elles concernent des individus ou des convictions) sont nuancées et analysées en détail par des détours qui démultiplient l’approche purement chronologique et mélangent vie et œuvre, amitiés et influences intellectuelles, relations amoureuses et prises de positions politiques. [End Page 1013]

C’est le cas du positionnement de Barthes par rapport au structuralisme et au poststructuralisme. «Les textes de Barthes sont-ils vraiment assignables à des étiquettes stables et les périodes sont-elles aussi distinctes et tranchées?» (358) se demande Samoyault. Pour répondre, elle dresse un tableau de l’époque ayant au centre le structuralisme avec ses principaux acteurs. On se penche sur la relation de Barthes à Claude Lévi-Strauss (autant personnelle qu’intellectuelle). Que Barthes ait admiré Lévi-Strauss ne veut pas dire que leurs visions sur le structuralisme et leur pratique autour des mythologies n’ont pas été différentes et encore moins que cette admiration était réciproque. Le récit biographique se construit par des éléments de la vie privée (lettres entre les deux, témoignages de Lévi-Strauss) et par une analyse de leurs approches théoriques: «Le premier croit à la puissance de la science quand le second maintient toujours dans son travail une dimension de jeu et une attention à la langue qui produit l’incertain et la différence, des revirements et des contradictions.» (356).

Les textes majeurs de Barthes, surtout ceux qui ont une forte implication biographique (Fragments d’un discours amoureux, Roland Barthes par Roland Barthes, La Chambre claire, Journal de deuil, Lexique de l’auteur, La Préparation du roman) reviennent...

pdf

Additional Information

ISSN
1080-6598
Print ISSN
0026-7910
Pages
pp. 1013-1015
Launched on MUSE
2016-02-25
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.