In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

  • Informations et Initiatives

SYNDICATS

Le syndicalisme du public au miroir du privé – Appel à contributions de la revue Sociologie du travail, jusqu’au 3 janvier 2016

La revue Sociologie du travail a confié à Odile Join-Lambert, Arnaud Mias et Michel Pigenet la coordination d’un numéro thématique consacré au syndicalisme public au regard du privé, à paraître au premier trimestre 2017.

Les salariés du public et du privé relèvent-ils d’un seul et même système de relations professionnelles, ou doit-on considérer qu’il y a, en France au moins, deux sous-systèmes fondamentalement hétérogènes ? La question semble peu débattue, si ce n’est par les juristes qui interrogent les rapprochements et influences réciproques des droits privé et public du travail. Ce numéro thématique entend apporter un nouvel éclairage à ce débat en se centrant prioritairement sur les syndicats du secteur public au regard du secteur privé. Il s’agit d’appréhender le syndicalisme du public comme un univers justiciable d’une approche croisée, à la fois entre public et privé et entre pays. Cette approche, distincte de la comparaison terme à terme, doit permettre de mettre au jour des constantes et des évolutions, des caractéristiques communes et des différences, essentielles ou secondaires selon les contextes et les périodes, des circulations d’idées, d’hommes, d’acquis et de pratiques, voire des hybridations entre les deux secteurs, et ainsi de s’interroger sur les spécificités françaises du syndicalisme du public.

La question est loin d’aller de soi, tant le périmètre des administrations – dont certaines sous-traitent à des entreprises privées une partie de leur action – et celui du secteur public et nationalisé, lui aussi sous différents statuts, se sont modifiés au cours du temps, au gré des contours et des ambitions de l’État social. Opération symbolique de construction du social, la frontière séparant le « privé » du « public » a ainsi été soumise à de nombreuses contingences historiques, politiques et sociales. L’antériorité du droit syndical dans le privé ne signifie pas l’absence de modalités propres de relations professionnelles dans les administrations et les entreprises publiques, dont certaines associations ont par exemple précédé les syndicats, puis influencé leurs pratiques. La précocité du syndicalisme d’industrie explique la prégnance du modèle du syndicalisme ouvrier sur les organisations du secteur public. Mais ce mimétisme relatif n’est pas allé jusqu’à l’adoption de véritables structures d’« industrie » fondées sur la branche, et les syndicats catégoriels restent nombreux dans le public.

Depuis une dizaine d’années, les relations professionnelles dans le secteur public portent la marque d’importantes évolutions, qu’il s’agisse des statuts d’emplois [End Page 145] (coexistence accrue de fonctionnaires et de contractuels au sein d’une même organisation, même si le phénomène n’est pas nouveau), de la gestion des personnels, des institutions représentatives (création des CHSCT dans les fonctions publiques d’État et territoriale) ou des formes de rémunération (types de primes). Trente ans après les lois Auroux, la participation au travail est intégrée dans le statut général des fonctionnaires. Doit-on y voir un rapprochement avec les institutions et pratiques du privé ?

Les contributions, présentant des analyses empiriques nouvelles sur le syndicalisme public, pourront s’inscrire dans diverses disciplines (sociologie, histoire, économie, droit) et s’appuyer sur plusieurs méthodes (statistiques, archives, entretiens, observation ethnographique). Les contributeurs sont invités dans un premier temps à soumettre, avant le 3 janvier 2016, une intention d’article de 6 000 à 8 000 signes, présentant clairement l’approche croisée et l’interrogation dans laquelle elle s’inscrit, les matériaux utilisés et les méthodes de recueil de ces matériaux.

Soumission des propositions : socio.dutravail@sciencespo.fr

Pour plus d’informations : http://www.sociologiedutravail.org/spip.php?rubrique16

Écrire une histoire syndicale commune : une brochure

À l’occasion du treizième congrès de la Confédération européenne des syndicats...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 145-150
Launched on MUSE
2015-12-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.