In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • L’engagement ethnographique dir. by Daniel Cefaï
  • Dorothée Dussy
Daniel Cefaï (dir.) L’engagement ethnographique Paris, Éd. de l’Ehess, 2010, 637 p.

Ce volume est conçu comme une suite de L’enquête de terrain, projet qui proposait une cartographie historique et épistémologique [End Page 550] de ce type d’enquête1. Dans ce nouvel opus, Daniel Cefaï s’est entouré d’une équipe de jeunes chercheurs liés à l’Institut Marcel-Mauss qui s’est attelée à traduire et commenter un ensemble de textes classiques, plus ou moins récents, rédigés par des chercheurs qui, déployant une démarche ethnographique, ont été confrontés à des problèmes pratiques dans l’enquête. Le choix des textes est judicieux, chacun ayant donné lieu à des débats féconds dont l’appareil de présentation qui accompagne les textes fournit à la fois les principaux arguments et les enjeux. On note le parti pris d’avoir exclusivement puisé dans la littérature américaine (Jack Katz, Robert Emerson et ses collègues, Lawrence Wieder, Andreas Glaeser, Michael Burawoy, George Marcus, Lila Abu-Lughod et Kim Hopper), justifié par l’idée que les collègues français auraient eux-mêmes peu écrit sur les questions de déontologie et de rapport au terrain. Trois parties organisent l’ouvrage, comportant chacune trois textes en prise avec la thématique de l’engagement. La première est centrée sur les opérations de description dans l’enquête, la deuxième discute les espaces et les temps qui circonscrivent les enquêtes, et la troisième est consacrée aux questions éthiques.

Cette dernière partie du livre s’achève avec la publication du code d’éthique et de procédures de l’American Sociological Association. Son commentaire reprend les arguments visant à éclairer les vices et les vertus d’une codification normative de l’ethnographie, question débattue par les sociologues français qui se sont prononcés il y a quelques années sur l’adoption d’une charte déontologique. Les enquêtes ethnographiques auraient la particularité de requérir une négociation toujours renouvelée de la présence du chercheur sur le terrain et s’arrangeraient mal d’un dispositif a priori figé. Les chartes, réclamant une procédure standardisée, s’accommoderaient difficilement d’une méthodologie fondée en partie sur de longs moments d’observation. Les informateurs ne comprendraient pas toujours les enjeux et les problématiques de la recherche, l’ethnographe non plus, d’ailleurs, puisqu’il construit son objet à mesure de l’enquête, rendant impossible un discours préalable et uniforme visant à recueillir le consentement des enquêtés et la signature d’un « consentement informé préalable ».

Les auteurs de ce livre, comme la plupart des chercheurs français, avancent l’idée que les enjeux éthiques seraient solubles dans l’introspection et la réflexivité. Ils adossent l’éthique à une qualité personnelle permettant de gérer les situations, et non à une compétence, une position discutable dans la mesure où l’intérêt direct de l’ethnographe est engagé dans la réussite ou l’échec du terrain. Pierre Bonte, résumant un point de vue majoritaire en France, suggérait il y a déjà vingt ans que, si les questions d’éthique étaient effectivement inscrites au cœur des conditions épistémologiques de la pratique de l’ethnographie, elles se résoudraient plus en débats d’écoles ou sur la base d’engagements personnels que sur un plan professionnel stricto sensu.

Comme J. Katz, qui s’interroge sur le « mystère de la motivation » (cité p. 37), L’engagement ethnographique invite, au bout du compte, à évaluer l’enjeu d’éditer cet énorme manuel. La réponse tient probablement dans la longue postface de l’ouvrage, rédigée par D. Cefaï, dont les 550 premières pages forment finalement le prétexte. À renfort de citations philosophiques et s’appuyant principalement sur des travaux de sociologie, D. Cefaï disserte sur l’expérience ethnographique, au terme de laquelle l’histoire produite par l’ethnographe...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 550-552
Launched on MUSE
2015-11-08
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.