In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Controverses. Accords et désaccords en sciences humaines et sociales dir. by Yves Gingras
  • Karine Berthoux
Yves Gingras (dir.) Controverses. Accords et désaccords en sciences humaines et sociales Paris, Cnrs Éditions, 2014, 278 p.

Les auteurs se proposent dans ce volume collectif de revenir sur les dynamiques des controverses et leurs conséquences dans l’avancement des connaissances académiques. Si nombre d’ouvrages mettent en avant les polémiques du point de vue de la validité des idées, rares sont les études qui analysent ces débats contemporains d’un point de vue externe, en s’intéressant aux diverses conditions et mécanismes qui en sont aussi la cause. Un contexte politique et sociétal spécifique, le désir de protéger sa notoriété académique, une méthodologie atypique ou encore les défaillances rédactionnelles sont autant de raisons à l’apparition de polémiques véhémentes dans la sphère académique.

On oublie souvent que tout phénomène arrive dans un environnement propice qui ne peut être exclu de l’analyse. Ces contributions discernent habilement les diverses conjonctures, politiques et culturelles, intervenant dans la dynamique des polémiques. Ainsi, au travers de la controverse issue de la publication d’Aristote au Mont-Saint-Michel (2008), dans laquelle Sylvain Gouguenheim explique « que les voies arabes [de transmission du savoir grec] ont été un peu surestimées » (p. 57), Dominique Laperle montre qu’au vu du « contexte idéologique et social européen », caractérisé par « une certaine crispation face à tout ce qui touche à l’islam » (p. 55), l’émergence du débat paraît inévitable. Maude Lajeunesse, en étudiant la controverse entourant Black Athena (1987) de Martin Bernal, illustre comment, en favorisant un ton virulent et un titre ambigu qui, « plutôt que d’annoncer clairement les influences égyptiennes et sémitiques [End Page 545] […], laisse davantage entendre que la Grèce classique fut largement tributaire de l’Afrique noire » (p. 88), l’auteur choisit délibérément d’engager le débat et s’inscrit dans le contexte des « guerres culturelles » (p. 103). De même, en examinant le cas de l’enquête ethno-raciale menée par Michèle Tribalat, Clarisse Fordant expose comment les questions sociétales influencent le monde de la recherche. En s’inscrivant dans « une volonté politique locale […] de répondre à des problèmes posés par la cohabitation géographique de populations de différentes nationalités » (p. 213-214), l’étude se place dans un contexte propice à la polémique.

La pertinence des contributions permet de mettre en avant une autre cause essentielle trop souvent oubliée : le positionnement des chercheurs dans les champs disciplinaires et académiques. En analysant la polémique qui voit s’affronter les sociologues Robert Merton et George Becker, Julien Mauduit met en avant le rôle évident de la conjoncture professionnelle dans laquelle se situe le second chercheur. S’inscrivant dans un débat existant, c’est d’abord parce qu’« il s’agit d’un nouvel entrant qui se confronte à un grand nom de la sociologie, source potentielle de capital symbolique à l’aube d’une carrière universitaire » (p. 193), que la controverse s’est amorcée. R. Merton répond alors en se cachant derrière son statut de « ‘maître’ de la discipline » (p. 208) qu’il lui faut protéger. C’est aussi ce qu’Isabelle Huppé établit au travers de la polémique entre Mario Biagioli et Michael Shank sur l’histoire de Galilée. Si l’ouvrage du premier a fait l’objet de nombreux comptes rendus critiques, seul celui de M. Shank suscite une réponse, ce que l’auteure attribue « probablement au fait que cette critique apparaît à peu près au moment où Biagioli s’apprête à obtenir un poste permanent à l’Université d’Harvard et que Shank avait été lui-même professeur adjoint au sein de ce même département jusqu’en 1987 » (p. 135).

Outre la carrière, la position du chercheur au sein de la discipline importe aussi. Au travers de la controverse opposant Marshall Sahlins...

pdf

Additional Information

ISSN
1953-8146
Print ISSN
0395-2649
Pages
pp. 545-547
Launched on MUSE
2015-11-08
Open Access
No
Archive Status
Archived
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.