In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • The civilizing Mission in the Metropole: Algerian Families and the French Welfare State during Decolonization Amelia Lyons
  • Muriel Cohen
Amelia LYONS. – The civilizing Mission in the Metropole: Algerian Families and the French Welfare State during Decolonization, Stanford, Stanford University Press, 2014, 324 pages.

À la suite des premiers travaux sur le contrôle et la gestion des migrants en général, plusieurs recherches ont été consacrées dans les années 2000 au cas spécifique des migrants algériens en métropole à l’époque coloniale et postcoloniale. Comprendre les origines de la répression sanglante du 17 octobre 1961 nécessitait d’analyser l’institution policière20, mais il s’agissait aussi d’interroger la dimension postcoloniale des politiques menées à l’égard des étrangers21. Ces différents travaux ont confirmé la double logique d’assistance et de surveillance des institutions créées spécialement pour les migrants algériens, déjà soulignée par Vincent Viet et Peggy Derder22. L’ouvrage d’Amelia Lyons est issu d’une thèse qui s’inscrivait dans ce contexte historiographique et focalisait son attention sur le volet social des politiques menées à l’égard des Algériens en métropole après la Seconde Guerre mondiale. Précisons tout de suite qu’elle a été largement remaniée, tenant compte des apports bibliographiques récents, mais aussi des nouvelles approches qui insistent sur la nécessité de connecter l’histoire de la métropole et celle de l’empire.

À partir des archives des institutions chargées de venir en aide aux Algériens (Fonds d’action sociale (FAS) et associations financées par le FAS) et des ministères concernés par la question algérienne (Intérieur, Santé et Population, Travail), Amelia Lyons montre comment les pouvoirs publics ont cherché à gagner «les cœurs et les esprits» de la population algérienne de métropole, afin de lutter contre le mouvement indépendantiste. La déclinaison métropolitaine de la «mission civilisatrice» est désignée comme «modernisation» ou «adaptation» des migrants algériens. L’auteur affirme ainsi, rejoignant Todd Shepard, qu’une véritable politique d’intégration des «Français musulmans d’Algérie» a été menée, en s’appuyant sur l’«État-providence» avant un retournement brutal en 1962. Les femmes, considérées comme un vecteur d’intégration, étaient au cœur de ces discours et pratiques, ce qui amène l’auteur à analyser leur présence en France et leur situation. Cette recherche extrêmement documentée (en particulier par de nombreux rapports et études publiés à l’époque et disséminés dans des fonds d’archives variés) a ainsi pour premier mérite de mettre en lumière la présence de familles algériennes installées en France avant 1962. Elle permet de rompre avec un récit dominant – à l’exception de quelques travaux23 – qui présente l’immigration algérienne comme une immigration masculine jusqu’au regroupement familial du milieu des années 1970. [End Page 200]

Le premier chapitre revient sur l’origine du projet de «civiliser» les Français musulmans d’Algérie. Amelia Lyons croise l’histoire de la colonisation de l’Algérie et celle de l’immigration en France à partir des travaux existants pour éclairer la position sociale et juridique spécifique des Algériens en France après 1945. La législation qui permet depuis 1947 aux «Français musulmans d’Algérie» de s’installer librement en métropole oblige les pouvoirs publics à s’intéresser à leur sort, mais des tensions persistent entre les différents acteurs publics sur la position à adopter à leur égard. La Commission de coordination des affaires sociales musulmanes finance à partir de 1949 des associations privées chargées de venir en aide aux migrants algériens, tandis qu’est créée une équipe d’«experts» des affaires algériennes chargés d’assister les préfets dans leur politique sociale, les conseillers techniques aux affaires musulmanes (CTAM). En 1953, il existe une douzaine d’organisations privées d’aide aux Algériens, et leur nombre se monte à 135 à l’échelle nationale...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 200-203
Launched on MUSE
2015-10-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.