Abstract

Plusieurs médecins ayant obtenu leur diplôme à l’étranger (DE) sont incapables de faire leur résidence au Canada ; une proportion de plus en plus grande d’entre eux sont des Canadiens qui, après avoir obtenu leur diplôme à l’étranger, souhaitent revenir pratiquer au pays (CDE). Dans cet article, nous analysons les caractéristiques de ces diplômés et leurs intentions en ce qui concerne leur pratique. Nous examinons le cas des DE en excluant les CDE, le cas des CDE, et le cas des résidents qui ont obtenu leur diplôme au Canada (CDC). Nos résultats suggèrent que les cas des CDE et des CDC sont similaires, mais que celui des DE diffère sur des points importants. Quand on neutralise les caractéristiques, on observe que la probabilité que les DE affirment qu’ils ont l’intention de pratiquer là où ils ont fait leur résidence au Canada est plus faible. Cela confirme les conclusions de recherches antérieures qui avaient démontré que les régions où l’on compte sur des DE pour avoir suffisamment de médecins pourraient avoir des problèmes à ce niveau.

Abstract

Many international medical graduates (IMGs) are unable to find residency positions in Canada. A growing proportion are “Canadians studying abroad” (CSAs) trying to return to Canada. We examine the characteristics and practice intentions of residents in Canada: IMGs excluding CSAs, CSAs, and Canadian medical school graduates (CMGs). CSAs and CMGs appear to be similar, but IMGs do not in key instances. IMGs are substantially less likely to state that they intend to practise where they trained or in Canada, controlling for characteristics. This adds support to previous findings indicating that regions relying on IMGs to provide health care may experience ongoing challenges.

pdf

Additional Information

ISSN
1911-9917
Print ISSN
0317-0861
Pages
pp. S138-S149
Launched on MUSE
2015-09-14
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.