In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Book Reviews 357 Les intellectuels que'becois: Formation et engagements, 1919-1939. CATHERINE POMEYROLS. Montreal and Paris: L'Harmattan 1996. Pp. 537· $80.50 L'ouvrage, fruit d'une these de doctorat, est a inscrire dans le courant de l'histoire revisionniste du Quebec. L'auteure rejette en effet une certaine historiographie, «Issue des courants ideologiques de la Revolution tranquille» (448), laquelle contribuerait trop souvent a perpeteuer !'image d'une societe repliee sur elle-meme et dont le principal point de chute serait l'annee 1960, passage oblige vers la modernite. Bien qu'une telle interpretation puisse etre nuancee, Pomeyrols aura eu raison, dans le cadre des interrogations revisionnistes , de s'interesser a la question du nationalisme de droite d'inspiration groulxiste au Canada franc;:ais; cela, afin de le considerer «dans une problematique plus large qui est celle du monde occidental» (448). L'objectifde Pomeyrols est double: d'une part, renouveler la comprehension du nationalisme quebecois de l'entre-deux-guerres au moyen d'un «fil franc;:ais» (13), c'est-a-dire en mesurant !'influence des ideologies de droite franc;:aises sur l'elite intellectuelle quebecoise; d'autre part, s'interroger sur le type de modernite propose par ces intellectuels. Elle offre parallelement une interessante etude prosopographique, doublee d'une reflexion sur le role des intellectuels dans la societe quebecoise et sur le lien qu'ils entretiennent avec le passe. On navigue ici entre une histoire intellectuelle et une histoire culturelle dont l'etude des idees ne peut que profiter. Pomeyrols privilegie une approche 'comparative qui lui permet de nuancer non seulement l'etat des connaissances sur le nationalisme de droite au Quebec, mais aussi la propension de l'histoire revisionniste a rechercher la modernite a tout prix. Inspiree par les travaux d'historiens franc;:ais qui ont etudie les caracteristiques de la droite en France, Pomeyrols accorde une importance toute particuliere aux sens donnes de part et d'autre de l'Atlantique a la modernite. Elle defend ainsi l'idee que la meconnaissance des ideologies europeennes a pu donner a penser que les demandes des intellectuels de la droite nationaliste canadienne -franc;:aise en faveur d'ajustements economiques et de la lai:cisation , ou encore !'utilisation, au fil de leur production, de mot tel que celui de revolution, pouvait etre !'expression d'une volonte progressiste ou gauchisante, alors que I'experience franc;:aise demontre qu'il n'en est rien. Les leaders de la droite nationaliste au Quebec font certes preuve d'ouverture face aux idees europeennes, mais seulement apres filtrage. Pomeyrols insiste pour rappeler !'importance des influences mauras- 358 The Canadian Historical Review siennes et des catholiques de droite chez les nationalistes de la droite canadienne-frans:aise, ainsi que la credibilite accordee ala these de la psychologie des peuples ou aux positions racialistes et antimaterialistes, signes d'une vision ideologique conservatrice dominee par l'idealisation du passe. Sous les apparences trompeuses d'un vocabulaire aux allures progressistes, la production de la droite nationaliste au Quebec montre, selon Pomeyrols, que «la modemite peut aussi etre eminemment reactionnaire' (37) et qu'elle n'est pas «forcement ... situe a gauche, surtout clans l'entre-deux-guerres » (42). Dans une deuxieme section abondamment documentee, Pomeyrols s'attache a faire la «genealogie des idees » de la droite nationaliste canadienne-frans:aise apartir d'un decoupage chronologique. L'auteure y parvient en suivant pas a pas la construction d'un reseau bien structure de vingt-trois intellectuels canadiens-frans:ais (nes entre 1895 et 1916) partageant une ideologie et un reseau commun de sociabilite dont les ramifications s'etendront jusqu'en France. Elle juxtapose ici le poids des idees frans:aises reperees clans l'enseignement qui leur est dispense clans les colleges classiques et le monde universitaire. Pomeyrols insiste alors pour montrer comment les tetes dirigeantes des colleges classiques ont importe puis trie les influences frans:aises, pour ensuite enseigner ce qui servait leur discours sur la «construction d'une culture nationale» (121). Pomeyrols jette un nouvel eclairage sur cet episode au moyen de l'approche prosopogaphique, ce qui lui permet d'exposer les denominateurs communs du bagage ideologique accumule par une cohorte au cours de sa formation. Le traitement donne...

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1093
Print ISSN
0008-3755
Pages
pp. 357-359
Launched on MUSE
2016-04-06
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.