Abstract

This article explores the use of gesture by a French language teacher during lexical focus on form (FonF). The analysis compares pre-emptive FonF (before a problem in communication has occurred), and reactive FonF (after a problem has occurred) and looks at the differences between teacher-initiated and learner-initiated FonF in the use and type of gesture. Ten hours of classroom interaction in an intermediate, French as a foreign language course were video-recorded. Overall, 110 form-focused episodes (FEEs) were identified, half of them – verbs and collocations, in particular – accompanied by gestures. Results revealed that the initiator and the type of FonF (reactive vs. pre-emptive) may have influenced the number of gestures and the duration of the FFEs. Indeed, 91.6% of the learner-initiated versus 49% of the teacher-initiated FFEs were accompanied by gestures (iconics were the most used), and pre-emptive learner-initiated FFEs led, on average, to longer and more complex gestural explanations from the teacher.

Cette étude documente l’utilisation des gestes d’un enseignant de français pendant des épisodes de centration sur la forme lexicale. L’analyse compare les centrations préventives sur la forme — avant qu’un problème dans la communication ait lieu, et les centrations réactives sur la forme — après qu’un problème se soit présenté, et examine les différences d’utilisation et de type de geste entre les centrations sur la forme initiées par l’enseignant et par les apprenants. Dix heures d’interaction dans une classe de français langue étrangère de niveau intermédiaire ont été enregistrées. En tout, 110 épisodes de centration sur la forme ont été identifiés, la moitié — verbes et collocations en particulier — accompagnés par des gestes. Les résultats révèlent que l’initiateur et le type de centration sur la forme (réactive ou préventive) peuvent avoir influencé le nombre de gestes et la durée des épisodes de centration sur la forme. En effet, 91.6% des centrations initiées par les apprenants, contre 49% initiées par l’enseignant, étaient accompagnées par des gestes (les gestes iconiques étant les plus utilisés), et les centrations préventives sur la forme initiées par les apprenants ont conduit à des explications gestuelles de l’enseignant en moyenne plus longues et plus complexes.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 130-154C
Launched on MUSE
2015-05-07
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.