Abstract

This study explored the predictive effects of within- and cross-language early literacy indicators with regard to second language (L2) reading achievement in a Grade 3 entry-point French immersion (FI) program. Kindergarten students (N = 83) in a regular English program were administered English early literacy measures. Three years later, once students entered the FI, 56 students from the original cohort were reassessed using French literacy measures. This allowed for an examination of the long-term connections between first language (L1) early literacy indicators and L2 reading outcomes. Regression analysis revealed that L1 early literacy skills relating to aspects of phonological awareness and, more importantly, alphabetic knowledge were significant predictors of L2 reading even when school-based L2 learning was delayed several years. With respect to the French literacy indicators, knowledge of the alphabet and related measures were again significant predictors of L2 reading performance. The predictive effects of French indicators were significant even in the first few months of FI. These results provide additional information about the predictive effects of within- and cross-language early literacy indicators and the extent to which they can be used to identify students who may be at risk for reading difficulties in their L2.

Cette recherche étudie l’effet prédictif des indicateurs de littératie précoce, pour une langue ou entre deux langues, sur la performance de lecture en langue seconde (L2) dans un programme d’immersion française (PIF) commençant en 3e année. On a mesuré la littératie d’élèves de maternelle (n = 83) inscrits dans un programme anglophone régulier. Trois ans plus tard, après leur entrée dans le PIF, on s’est servi des mesures de littératie du français pour réévaluer 56 de ces élèves. On a pu ainsi examiner les rapports à long terme entre les indicateurs de littératie précoce en langue première (L1) et les performances de lecture en L2. L’analyse de la régression révèle que les capacités de lecture et d’écriture précoces en langue première associées à la sensibilisation phonologique et, surtout, à la connaissance de l’alphabet sont des variables explicatives révélatrices des compétences de lecture en L2, même quand l’apprentissage scolaire de la L2 est repoussé de plusieurs années. En ce qui concerne les indicateurs de littératie en français, la connaissance de l’alphabet et les mesures connexes sont également révélatrices de la performance de lecture en L2. Les effets prédictifs des indicateurs pour le français étaient manifestes dès les premiers mois de l’immersion française. Ces résultats fournissent davantage d’information sur les effets prédictifs des indicateurs de littératie précoce pour une langue ou entre deux langues, et sur la pertinence de les employer pour reconnaître les élèves qui risquent d’éprouver des difficultés en lecture dans leur L2.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 355-380
Launched on MUSE
2014-08-20
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.