In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

308 THE UNIVERSITY OF TORONTO IV. FELIX WALTER Tour .......,1-''-',;;) __ .;> as a pattern. first "h"....·un 308 THE UNIVERSITY OF TORONTO IV. FELIX WALTER Tour .......,1-''-',;;) __ .;> as a pattern. first "h"....·un LETTERS IN CANADA: 1939 309 new on better paper, set in type, and bear evidence of been ue~U!:neC1 Such works as the Annale! de rH6tel-Dieu de van; indeed in for poetry_ I have Six of are space it will be to the three discoveries of the year or even to mention any of which It Pardonne-moi, d'avoir ete Par la voix des forets et l'appel de la mer, D'avoir en eux cherche Ie reflet de ta vie Pendant que s'y m~lait Ie tourment de rna chair. LETTERS IN CANADA: 1939 309 new on better paper, set in type, and bear evidence of been ue~U!:neC1 Such works as the Annale! de rH6tel-Dieu de van; indeed in for poetry_ I have Six of are space it will be to the three discoveries of the year or even to mention any of which It Pardonne-moi, d'avoir ete Par la voix des forets et l'appel de la mer, D'avoir en eux cherche Ie reflet de ta vie Pendant que s'y m~lait Ie tourment de rna chair. 310 THE UNIVERSITY OF TORONTO 15 a student and prose: leve haut une main perpendiculaire! Je hisse vers wi Ie signal convenul Je un des Repondeurs. Je ne louvaie je m'avance et je te rends· le baiser que tu m'as donne alors meme que n'etais pas ne, et l'accolade fraterneile a tu invites l'humanite. Je te reconnais, et tu te souviens de moi. remplis du meme amour~ nos esprits se et s'elancent atraVers Ie temps et les espaces! Je suis L'automne se de Is. saoOJe tout seul avec rna reverie. sur 1a levre meuftrie une valse mourait aux gummes de couleurs. On sental t des frissons charnels chez un vieux tremhIe dont les cheveux fiottaient comme un desir qui tremble; u,n ecureuil revait de paradis perdu. mordais au decor comrne au fruit UeICHI.lU. ,·,,,.....,.,.,,:..r.,,ce a chair paysage dans les chases j'etais uri homme qui La pudeur habillllit arbres devoiles lIJJU ....IUi:l'L1HOi> contours dans l'ombre amonceles; leurs vaporeux aux estompees n'etaient pas un remords pour les feuilles tomh~es. La for~t accusait de chastes nudites, verrigineuse alcove au croulent lee etes; la mousse etai t un voile, un un arome. Et je pensais a nous] les hommes. Paunes hommes! come next on Le Livre d'une mere is a '"'V..H ............ VJJ 310 THE UNIVERSITY OF TORONTO 15 a student and prose: leve haut une main perpendiculaire! Je hisse vers wi Ie signal convenul Je un des Repondeurs. Je ne louvaie je m'avance et je te rends· le baiser que tu m'as donne alors meme que n'etais pas ne, et l'accolade fraterneile a tu invites l'humanite. Je te reconnais, et tu te souviens de moi. remplis du meme amour~ nos esprits se et s'elancent atraVers Ie temps et les espaces! Je suis L'automne se de Is. saoOJe tout seul avec rna reverie. sur 1a levre meuftrie une valse mourait aux gummes de couleurs. On sental t des frissons charnels chez un vieux tremhIe dont les cheveux fiottaient comme un desir qui tremble; u,n ecureuil revait de paradis perdu. mordais au decor comrne au fruit UeICHI.lU. ,·,,,.....,.,.,,:..r.,,ce a chair paysage dans les chases j'etais uri homme qui La pudeur habillllit arbres devoiles lIJJU ....IUi:l'L1HOi> contours dans l'ombre amonceles; leurs vaporeux aux estompees n'etaient pas un remords pour les feuilles tomh~es. La for~t accusait de chastes nudites, verrigineuse alcove au croulent lee etes; la mousse etai t un voile, un un arome. Et je pensais a nous] les hommes. Paunes hommes! come next on Le Livre d'une mere is a '"'V..H ............ VJJ LETTERS IN CANADA: 1939 311 of pleasant and simple domestic verse. Bleu poudre, by MIle Marie-Anna Fortin, is promising for a...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 308-319
Launched on MUSE
2015-07-01
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.