In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Iron Will: Cleveland-Cliffs and the Mining of Iron Ore, 1847-2006 by Terry S. Reynolds et Virginia P. Dawson
  • Pascal Raggi
Terry S. Reynolds et Virginia P. Dawson. - Iron Will: Cleveland-Cliffs and the Mining of Iron Ore, 1847-2006. Detroit, Wayne State University Press, 2011, 352 pages.

L’histoire de l’exploitation minière aux États-Unis est peu connue en France. Pourtant, en langue anglaise, les livres concernant ce thème sont très nombreux. Ils peuvent relever de différentes historiographies : la Business history, l’histoire des techniques ou l’histoire économique et sociale. Écrit par Terry S. Reynolds, professeur d’histoire émérite à la Michigan Technological University, et par Virginia P. Dawson, historienne d’entreprises, Iron Will: Cleveland-Cliffs and the Mining of Iron Ore, 1847-2006 a pour premier mérite de décrire l’évolution historique de la compagnie minière Cleveland-Cliffs en abordant ces trois champs historiographiques en sept chapitres chronologiques illustrés par une riche iconographie en noir et blanc.

L’histoire que propose ce livre commence avec les débuts de l’extraction du minerai de fer dans une région des États-Unis où s’étend alors un des plus grands gisements ferrifères mondiaux et elle se termine par une analyse des stratégies entrepreneuriales qui ont permis à la Cleveland-Cliffs, devenue Cliffs Natural Resources depuis octobre 2008, de continuer à exister et de rester une entreprise indépendante. Cette continuité est précisément à l’origine de l’écriture de l’ouvrage. Il est le fruit de recherches effectuées dans des archives publiques, principalement celles de l’État du Michigan, et dans les fonds d’archives privés de la Cleveland-Cliffs Iron Company. Ces deux ensembles de sources sont complétés par une documentation issue d’articles de périodiques, de rapports gouvernementaux, d’une riche bibliographie, et par des entretiens avec des cadres de l’entreprise, réalisés en 1984 puis de 2006 à 2009 – ces derniers par les auteurs eux-mêmes.

Le premier chapitre, « Foundation and Traditions, 1846-1865 », aborde le commencement de l’exploitation dans des sites miniers à ciel ouvert de la région du Lac Supérieur. Il décrit les premières techniques d’exploitation et d’exportation du minerai de fer et souligne le rôle de la voie d’eau, fondamentale pour le développement de l’entreprise. Avec la guerre de Sécession, sa situation économique et financière devient plus difficile. Aux difficultés de recrutement de la main-d’œuvre liées au manque d’attractivité de cette région du Nord des États-Unis peuvent s’ajouter celles issues de la concurrence entre compagnies minières durant le conflit. Ainsi, les mines de cuivre situées plus de 100 miles (environ 160 kilomètres) à l’ouest du bassin ferrifère envoient des agents de recrutement pour débaucher des ouvriers. Cependant, afin de trouver suffisamment de travailleurs pour son activité en expansion, cette entreprise, qui porte alors le nom de Cleveland Iron Mining Company (CIMC), s’allie aux mines de cuivre en une association qui favorise l’immigration en provenance du Canada. Comme dans les régions industrielles européennes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, ce sont donc les patrons qui s’organisent afin de trouver des hommes pour réaliser un travail qui, bien que technique, reste encore très artisanal. Cette politique de recrutement a pour conséquence de diversifier les origines nationales des travailleurs de la CIMC. En 1870, les employés des trois plus grandes mines de fer du Nord du Michigan sont à 95 % d’origine étrangère : aux Irlandais et aux Anglais (souvent natifs de la région minière de Cornouailles), présents depuis les [End Page 169] années 1840, s’ajoutent des Suédois, des Allemands et des Canadiens français. Cette diversification préfigure celle de la période de développement suivante.

Des lendemains de la guerre de Sécession à 1891, époque décrite dans le deuxième chapitre du livre, la politique d’acquisition d’entreprises minières de la...

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 169-171
Launched on MUSE
2014-06-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.