Abstract

Au moment où des voix s’élèvent de plus en plus pour la reconnaissance des tragédies de l’esclavage et de la colonisation et que le contexte sociopolitique, en France et dans ses anciennes possessions, exacerbe les passions autour de la bataille mémorielle sur l’esclavage et la colonisation, une relecture du Quatrième siècle d’Édouard Glissant pourrait édifier notre compréhension des différents enjeux en nous rappelant que les débats mémoriels actuels y avaient déjà été proposés il y a près de cinquante ans.

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 132-147
Launched on MUSE
2014-05-14
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.