Abstract

This paper reports on one segment of a research project that was funded by the former Prairie Metropolis Centre. The research utilizes a large quantitative data set in Canada, the Ethnic Diversity Survey, to develop a specific index to measure the social, cultural, and civic integration of immigrants in Canada and then selectively applies it for some comparative analyses. The paper begins with a definition of integration and then reviews the literature on measuring immigrant integration in Europe and the United States as well as the relevant Canadian literature that foregrounds the variables that we considered for a Canadian immigrant integration index. We then explain how, using factor analysis, our immigrant integration index is developed for Canada. Finally, the paper applies this social integration index and presents some of the results where this index is applied. More specifically, this last part of the paper presents comparative social integration index scores and analysis for: 1) nativity (comparing immigrants to the Canadian-born); 2) generational status; 3) racialized (visible) minority status; and 3) nativity by generation and racialized (visible) minority status. While there are statistically significant differences in all of these comparisons, one of our major findings is that integration, as measured by our index, is not that different between immigrants and the Canadian-born.

Abstract

Cet article présente un segment d’un projet de recherche fondé par le Prairie Metropolis Center. L’Enquête sur la diversité ethnique, une large bande de données collectées au Canada, nous permet de développer un répertoire précis pour mesurer l’intégration sociale, culturelle et civique des immigrés dans ce pays, puis de l’appliquer sélectivement pour en tirer quelques analyses comparatives. Après avoir défini l’intégration, nous examinons ce qui a été publié sur ces mesures en Europe et aux États-Unis, ainsi que ce qui est pertinent au Canada en faisant ressortir les variables que nous avons prises en considération pour notre répertoire. Ensuite, nous expliquons comment nous développons celui-ci en employant une analyse factorielle. Enfin, nous l’appliquons en ce qui concerne l’intégration sociale et, là où nous l’avons fait, nous présentons quelques uns de nos résultats. Plus précisément, cette dernière partie de notre article donne cette analyse et ces résultats de manière comparative pour : 1) la terre natale (comparant les immigrés aux Canadiens de naissance); 2) le statut générationnel; 3) le statut racialisé des minorités (visibles), et 4) ce même statut avec le pays de naissance par génération. Alors qu’il y a des d’importantes différences statistiques dans toutes ces comparaisons, un de nos principaux résultats est que l’intégration, telle que mesurée par notre répertoire, n’est pas si différente entre les immigrés et les Canadiens de naissance.

pdf

Additional Information

ISSN
1913-8253
Print ISSN
0008-3496
Pages
pp. 9-37
Launched on MUSE
2013-12-11
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.