Abstract

The article offers a brief summary of housing policy under Margaret Thatcher’s three Tory governments that span the years 1979-1990. It argues, first, that these policies are of more than local interest as they represent the first impact of Neo-Liberal ideas on housing policy in a major Western state, and in one where a social democratic consensus, supported by the two major parties, had until then shaped social and economic policy. Second, the article argues that it was housing rather than other major fields of social policy like education or health that was most radically transformed by these new ideas. Opening with a summary of the new Thatcherite ideology, the paper charts the development of policy under her three administrations and concludes that, despite the reversal of some of her policies under the next Tory government under Major, the consequences at the time - and since – of her policies left Britain less equal and the less affluent less well housed. By eroding Britain’s social housing sector and deregulating both the public and private sector her policies have greatly reduced the supply of affordable housing and increased the number of homeless and those living in grossly inadequate circumstances.

Abstract

Cet article propose un bref tour d’horizon des politiques du logement mises en oeuvre au cours des trois mandats de Margaret Thatcher à la tête du gouvernement britannique, de 1979 à 1990. De fait, ces dernières dépassent le seul cadre britannique, car elles permettent d’étudier les premiers signes de l’impact de la doctrine néo-libérale sur la politique du logement au sein d’une grande puissance occidentale. Par ailleurs, cette période voit aussi le rejet du consensus social-démocrate qui jouait depuis la fin de la guerre un rôle crucial dans le processus de détermination des politiques sociales et économiques. De plus, le secteur du logement se trouve plus radicalement bouleversé par l’application de ces nouvelles mesures que d’autres domaines sociaux tels que la santé ou l’éducation. À partir d’une définition de la nouvelle idéologie thatchérienne, l’article retrace l’évolution de la politique du logement sous les trois gouvernements Thatcher. En dépit du revirement ultérieurement opéré sur certains points sous le gouvernement Major, il semble que le Royaume-Uni soit resté durablement marqué par les années Thatcher, dont il ressort plus inégalitaire et démuni pour loger les plus défavorisés. En démantelant le secteur social et en déréglant les secteurs public comme privé du logement, les mesures mises en oeuvre par Margaret Thatcher ont drastiquement réduit le stock de logements abordables et augmenté le nombre de sans-abris et de personnes logées dans des conditions précaires.

pdf

Additional Information

ISSN
1961-8646
Print ISSN
0027-2671
Pages
pp. 123-135
Launched on MUSE
2013-11-27
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.