In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

488 LEITRES CANADIENNES 1998 explorations, missions. Pourtant Garneau, comme Michelet, est attire ideologiquement par Ie theme de 1a marche du peuple vers la liberte; il hesite cependant a adopter Ie republicanisme de Papineau. En optant pour la moderation et la conciliation, il assure la survivance collective, mais il contredit ses tendances innees. Gilles Marcotte analyse, selon les fI?gles traditionnnelles de l'explication de texte,Ie passage dans lequel Garneau relate la fondation de Quebec en 1608. Le critique souligne Ie role minimal de la grande nature, l'accent mis sur les questions de nomination, et l'importance de la conspiration. Enfin Marcotte signale I'apparition, dans ce texte fondateur, d'une preoccupation pour Ie despotisme,ennemi de la liberte qui va caracteriser l'Histoire..,dans toute son etendue. Les trois etudes qui suivent examinent la fortune de l'ceuvre de Garneau chez ses principaux biographes (Lucie Robert), dans les notices biographiques de P.-J.-O. Chauveau (Micheline Cambron) et dans les ecrits de Lionel Groulx (Stephane Stapinsky). Chaque collaborateur reussit a demontrer comment et dans queUes circonstances les jugements sur Garneau varient et meme se contredisent. Dans la derniere communication du coUoque, Nicole Fortin, auteure d'Une litterature inventee: iitterature quebecoise et critique universitaire, 1965-1975 (PUL, 1994), evalue la place de l'Histoire... de Garneau dans l'histoire litteraire des annees 1960: s'agit-il du residu d'un passe rejete, d'une reference incontournable, ou bien du point de depart d'une tradition ? Malgre un vocabulaire theorique qui date un peu (projet, enonciation, paradigme), ce texte complete utilement Ie tour d'horizon propose par Ie recueil. Le mot de 1a fin est prononce par Yvan Lamonde: en depit de toutes les recherches et des nombreuses publications que son CEuvre a provoquees, l'enigme Garneau persiste. NOllS ne savons presque rien de sa formation, de ses lectures, de son activite de notaire, de sa participation au rnouvement associatif de l'epoque, de la genese de son Histoire... En sonune, «il y a encore du pain sur la planche» (DAVID M. HAYNE) Louis-Joseph Papineau: un demi-siecIe de combats. Interventions publiques, Choix de textes et presentation par Yvan Lamonde et Claude Larin Saint-Laurent, Fides, 1998, 662p. Au moment ou les deux volumes parus du « roman» deJulie Papineau font les delices des lectrices et des Iecteurs de Micheline Lachance, voila que Ie Grand Papineau lui-meme rentre en scene par l'intermediaire de cette volumineuse anthologie prepan~e par deux specialistes du XIX e siecle quebecois. Les quarante-neuf textes reproduits couvrent la periode entre l'election de Papineau comme Orateur de la Chambre d'Assemblee du Bas- SCIENCES HUMAINES 489 Canada en 1815 et sa conference-testament prononcee, al'age de quatrevingt -un ans et moins de quatre ans avant sa mort, devant l'Institut canadien de Montreal. Chaque extrait est precede d'une note concise qui Ie situe dans la carriere du chef des Patriotes. Les six cents pages d'interventions publiques de Papineau sont accompagnees d'une bibliographie exhaustive de ses discours (p. 618-655) et d'une liste des etudes qu'on lui a consacrees depuis l'annee de sa mort (p. 656-662). Les textes du recueil s'echelonnent de fa~on assez reguliere entre 1815 et 1833, araison d'un extrait au deux par annee; puis les annees mouvementees 1834 a1837 exigent des passages plus nombreux et plus substantiels . Ces demiers sont suivis du silence des annees d'exil (1837-1845) et completes par les demiers discours politiques du tribW1, qui portent sur l'annexionnisme et l'abolition de Ia tenure seigneuriale. Le recueil finit en beaute avec l'impressionnant «pro vita sua» prononce au lendemain de la Confederation. Les interventions de Papineau appartiennent a plusieurs categories: tantot son discours est formeL lorsque, en sa capacite d'Orateuf, il presente des bills d'argent au Gouverneur-en-chef, tantOt il agit en sa qualite de depute de Montreal-Ouest, plaidant pour les inten~ts de ses constituants. Certains discours sont des pieces de circonstance: la mort de George III lui sert de tremplin pour exprimer son admiration pour la rnonarchie constitutionnelle anglaise et son dedain pour Ie regime absolu de Louis xv...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 488-490
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.