In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

442 LETTRES CANADIENNES 1998 commence par l'analyse de Micheline Cambron des lettres savantes dans les parerga (documents paralleles) qui accompagnent I'Utopie de Thomas More, et qui creent un« deploiement rhizomatique» du savoir. En parallele, Ie projet de nation au Quebec se developpe, selon Bernard Andres, atravers l'echange de lettres dans lesquelles peut se deployer une utopie des idees.«La Republique des lettres» s'etend ensuite aux projets de grande envergure: celui d'Andre Bandelier, base en Suisse, qui cherche aetablir des reseaux de correspondances nationaux qui seraient situes ensuite dans Wl cadre international. Georges Dulac, ason tOUf, propose la construction d'une planete epistolaire atravers la creation d'un atlas electronique de correspondance. Nous sommes ici aun carrefour qui repense l'acces aux correspondances du passe et aleur distribution. Finalement, Anne Chamayou et Marie-Christine Phal avancent l'argument que Ie roman au XVIll e siecle se pense par la lettre et vice versa. Tandis que, pour Chamayou, l'importance accordee ala lettre est accompagnee « d'un affaiblissement de la conscience du genre» et donc d'une nouvelle liberte litteraire, pour Phal, la fiction epistolaire permet justement de mediatiser entre Ie subjectif et Ie philosophique, comme dans Oberman de Senancour. La demiere section, intitulee « Une pensee duelle », nous ramene plutot aI'exarnen du prive dans I'acte epistolaire. Le role et Ie statut du destinataire dont parle Genevieve Haroche-Bouzinac rejoint l'analyse de Jilrgen Siess, qui montreJ atravers la correspondance de Madame du Deffand et de Voltaire, que les epistoliers peuvent changer de roles ainsi qu'echanger leurs idees. Pour Franc;ois Bessire, Ie subjectif interrompt l'echange des idees; tandis que la lettre permet leur circulation, elle empecheen meme temps une recherche vraiment originale, telle la correspondance BaillyVoltaire . Pour Ie marquis de Sade, prisonnier, la lettre devient une forme d'evasion philosophique qui, selon Marc Buffat, lui permet de maintenir son role de critique du social. Isabelle de Charriere, elle aussi, utilise l'epistolaire ad'autres fins. Madeleine van Strien-Chardonneau examine une lettre d'instruction de Charriere ason neveu, qui devient un commentaire sur l'etat de la societe et une critique de l'arene politique. Finalement, la lecture perspicace de la correspondance Sand-Flaubert par Brigitte Diaz rejoint celle de Pierre Popovic, OU la lettre privee permet de penser Ia scene litteraire et d'y reagir tout en evitant une confrontation directe avec Ie public. Dans cet ouvrage collectif la fonction de Ia lettre s'elargit et 5'agrandit, et cree des horizons nouveaux pour toutes celles et tous ceux qui s'interessent al'epistolaire. (CHRISTINE ROULSTON) Litterature et effets d'incol1scient, s. la dir. de Christiane Kegle Quebec, Editions Nota Bene, colI. Seminaires, 315 p., 19 $ La psychanalyse a cent ans et les anniversaires sont toujours propices aux bilans retrospectifs mais surtout prospectifs puisque Rene Major, eminent SCIENCES HUMAINES 443 psychanalyse quebecois, installe aParis depuis trente ans, organise pour Ie printemps 2000 des Etats generaux de la psychanalyse qui se tiendront ala Sorbonne. Il y sera question, entre autres choses, de la transmission du savoir psychanalytique, transmission, on Ie sait, qui dans I'exercice meme de la discipline, doit faire l'objet d'u~e reflexion constante acause de son caractere si singulier. L'ouvrage coHectif Litterature et effets d'inconscient, dirige par Christiane KegIe, s'inscritjustement dans ceUe optique puisqu'il s'agit d'un recueil de textes d'etudiants qui ont participe a un seminaire tenu au Departement des litteratures de I'Universite Laval. Dans l'avantpropos , Kegle signale ases lecteurs que Ie seminaire a servi d'introduction aux pensees de Freud et de Lacan et qu'it« a constitue un lieu de passage}),«a rendu possible l'emergence d'un desir de savoir ». Parmi les nombreux concepts que la psychanalyse a fait emerger, deux d'entre eux ont fait l'objet des discussions du seminaire, «la verite du petit "autre"», lequel, chez Lacan, s'ordonne autour de I'imaginaire et du stade du miroir,l'autre,« Ie desir du grand /I Autre", inscrit dans l'ordre du symbolique qui assure la transmission d'un savoir "insu", par Ie truchernent du langage}). L'approche methodoIogique du seminaire etait deductive puisque...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 442-445
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.