In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

SCIENCES HUMAINES 227 Mieke Bal, Images littiraires ou comment lire visuellement Proust Montreal, XYZ editeur, coli. Documents [et] Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 223 p., 2.4,95$ Cet ouvrage de }a narratologue hollandaise est une version fran~aise de The Mottled Screen, sorti parallelement aux presses de Stanford Ia meme annee. II s'agit d'une etude de la « visualite »chez Proust et il'participe d'un interet pour l'etude conjointe du texte et de l'image dont l'auteure est bien consciente. Images litteraires, en revanche, se place aun autre niveau que la simple etude parallele de deux medias. Son but avere est celle de la«platitude>> de La recherche proustienne, celle-d entendue comme banalite, puis comme mise a plat du relief des sensations, et enfin comme technique litteraire qui aplatit ses references al'instar de eta l'aide des procedes de la photographie. Cetangle d'attaque original apporte quelques discussions interessantes, du point de vue methodologique et philosophique, quanta l'etude du visuel proprement dit. Mais en fait, les enjeux du regard se greffent a une approche particuliere de l'alterite qui reste la piece de resistance de cet ensemble d'etudes: selon Bal,le regard est Ia manifestation inconsciente del'« absorption du sujet dans 1'objet», puisque- cela revient souvent- il existe un «divorce irreductible entre le sujet regardant, I'objet "fixe" et l'operateur », un « abime entre sujet et objet» dont Proust surmonte le cartesianisme primaire. D'ou que Bal tente de demontrer le « statut subjectif de 1'objet>> chez Proust, notamment apartir des concepts ad hoc de >, dont je saisis toutefois malles multiples valeurs. Apres une etude d'un tableau de Chardin et de Ia predilection proustienne pour le clair-obscur rembranesque atravers un essai du Contre SaintBeuve , Bal fait le detail de« la figuration repetee d'objets et de corps dont la forme bombee contrecarre la "platitude"». Les objets bombes en question (colline, seins, posterieur, vulve...) fournissent le pretexte a un commentaire parfois novateur des passages des plus souvent rebattus de La recherche. La derniere partie de l'ouvrage montre Ia presence des effets photographiques de cadrage, de zoom et d'instantane dan:s la representation proustienne. II demeure que dans toute l'etude de Bal, l'etude du visuel sert de tremplin et de moyen a}'approche de l'univers psychologique de l'),« scene primitive»,« tabouisation >>, «fixe dans le stade pre-cedipien »... - les exernples abondent. 11 faut signaler les bizarreries de Ia langue, qui sont nombreuses et rnalheureusementne facilitent en rien la lecture d'un ouvrage dont la these est d'ores et deja subtile et alambiquee. On releve dans Images litteraires maints anglicismes syntaxiques et lexicaux: « obsessif », « decevant >>, « C'est un aspect visualisant »,>, «interesse a I'animal», « desordre emphatique », ((son cote fondamentalement decevant », (( haptique ))'etc., jusqu'a « tourne taus les personnages en Marcel». Cela fait froncer le sourcil quand Ia metaphore anglaise du placard devient un outil heuristique central dans Ia demarche. La langue de l'ouvrage est aussi victime de passages avide- et difficile de dire si c'est qu'ils sont mal traduits, mal ecrits ou tout bonnement retranscrits del'oral:« c'est une trace [...J. C'est un aspect[...] c'est la charge affective[...]. La "source", c'est le texte [...]. C'est une version[...]. Or, si c'est, dans notre intertexte, le ·pere qui decide, c'est sur I'ordre [de Ia mere...]. C'est done comme produit [...]. Mais la chose vue, c'est moins le pere que son geste [...]. C'est ace niveau si ce fils est enfant unique, c'est qu'il s'est debarrasse du frere ». «Synecdochiques [sic], ils le sont tous, ces details». On pourra aussi trouver agaGant le recours constant aux gui11emets et aux italiques pour mettre en valeur des expressions qui ne sont pas des citations, mais plutot des jeux de mots et des fabrications qui detournent l'usage du dictionnaire. Un recours occasionnel a la periphrase aurait ete souhaitable. L'introduction donne le la en huit pages: « se signe », «en cascade>>, >, >, « appartenance >>, « detaille », «support », (( revelateur », ((details»,« science», (( plaquage », « ethnographique)) sont tous credites de gumemets. Dans un autre ordre d'idee, les fautes de frappe apparaissent assez nombreuses pour qu...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 227-230
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.