In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

194 LETIRES CANADIENNES 1997 pas une mechancete de notre part, que sa conclusion soit tellement diluee (p. 377-399). Il repete des arguments que le lecteur attentif avait parfaitement compris. Nous crayons que la direction litteraire de l'editeur aurait pu lui conseiller de n§duire ces propos d'au moins cinq pages. L'idee n'en aurait pas souffert.« Emblerriatique, de conclure Olscamp, la "faute" du docteur Ferron illustre amerveille le porte-a-faux social et intellectuel dans lequel il se trouve, et dont 1'reuvre temoigne dorenavant. La mauvaise conscience de l'ecrivain, son sentiment de culpabilite sociale, sa severite excessive envers lui-meme, ne regardent que lui, rnais elles agiront dorenavant comme un puissant moteur de sa creation litteraire. » Bref, cet ouvrage se lit conune W1 roman, tout en gardant une rigueur intellectuelle remarquable. Il est asouhaiter qu'Olscamp nous livrera la suite de cette biographie: de 1949 a1985. (REGINALD HAMEL) Louise Gauthier, La memoire sansfrontieres. Emile Ollivier, Nailn Kattan et les ecrivains migrants au Quebec Sainte-Foy, Les Presses de l'Universite Laval (et] les Editions de l'IQRC, coil. Culture et Societe, 143 p., 19,95$ Qui sont les ecrivains quebecois qui ne sont pas «de souches »? D'ou viennent-ils? Comment sont-ils rec;us? Comme les appelle-t-on? Des ecrivains ), « irrunigrants )) ?Louise Gauthier prefere parler des auteurs nes en dehors du Quebec et provenant d'autres milieux culturels, conune des ecrivains «migrants», car ce terme est, a son avis, moins restrictif et evoque l'appartenance adeux lieux, deux cultures eta deux langues, dans certains cas. Conune le dit Emile Ollivier, que cite Gauthier,la questionn'estpas de savoir qui est Quebecois, mais « conunent etre Quebecois». Dans cette etude assez concise, Gauthier veut explorer ces questions sans faire des ecrivains migrants une categorie a part dans la litterature quebecoise. On pourrait meme dire qu'elle explore Ia fac;on d'etre quebecois , en adoptant une approche sociologique de la litterature, mariant ainsi les champs socialet politique, linguistique et litteraire. Elle se propose d'analyser non seulement deux ceuvres d'ecrivains migrants, N al.m Kattan et Emile Ollivier, mais aussi de les situer dans le contexte social quebecois. Gauthier a choisi de privilegier les reuvres de Kattan et d'Ollivier car, originaires d'Irak et d'Hai:ti, ils represehtent des cultures tres differentes. En plus, ils sont installes au Quebec depuis plus de trente ans et ils participent tousles deux ala vie culturelle et intellectuelle quebecoise. Gauthier leur consacre un chapitre chacun, dans lesquels elle donne un bref resume biographique des auteurs et retrace les trajets qui les ontmenes au Quebec. Apres quelques observations sur leurs ceuvres en general, elle fait une SCIENCES HUMAINES 195 analyse critique de deux romans: Passages d'Ollivier et Lafiancee promise de Kattan. Le choix de ces romans est justifie par le fait qu'ils juxtaposent les souvenirs de la terre natale et la promesse de la terre d'accueil. Les analyses en elles-memes consistent surtout en une exposition des themes principaux et de quelques details sur 1'ecriture, mais !'interpretation originale de la part de Gauthier est quelque peu limitee. Elle se reprend, cependant, dans un excellent chapitre, intitule ~>, ou elle met en rapport ces deux auteurs et illustre comment, malgre les disparites entre leurs origines, leurs raisons d'avoir quitte leur pays, leurs styles narratifs, leur public vise, ils partagent tout de meme plusieurs problematiques telles que l'exil et la langue matemelle. Les trois autres chapitres de cet ouvrage sont pertinents pour ceux qui s'interessent a l'ecriture migrante au Quebec de maniere plus generale. Dans le chapitre intitule « Reperes theoriques »,Gauthier fait un excellent survol des principales theories de la sociologie de la litterature. Elle s'inspire principalernent de Pierre Bourdieu, en s'appuyant sur sa theorie des champs qui tient compte non seulement de l'espace de la production, mais aussi celui de la consommation. Dans un autre chapitre, Gauthier fait etat de !'attention accordee par la critique quebecoise aux ecrivains migrants. Elle situe le debut de cet interet a 1'annee 1980, periode postreferendaire ou le taux de natalite est en baisse, et ou l'immigration au Quebec evolue...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 194-196
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.