In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

154 LETTRES CANADIENNES 1997 suco?dant depuis 1990, la legitimite de l':Etat, condition sine qua non a !'amelioration de la situation, est nettement remise en cause. Avec empathie mais sans complaisance, ou I'esprit de vulgarisation se marie heureusement avec la recherche rigoureuse, L'Algonquin Tessouat... et Tribus, peuples et nations analysent finernent la double alterite de la culture et du passe presente au cceur de la dynamique des relations entre Autochtones et Euro-Americains. En remontant a la source de cette dynamique, a sa dimension proprement politique, ces deux ouvrages permettent au lecteur de pratiquer un salutaire exercice, celui d'eradiquer ses prejuges pour accroitre ses connaissances. (MARTIN PAQUET) Manon Brunet, Vincent Dubost, Isabelle Lefebvre, Marie-Elaine Savard, Henri Raymond Casgrain epistolier. Reseau et Iitterature au XIXe siecle Quebec, Nuit blanche, Les Cahiers du Centre de recherche en litterature guebecoise, serie «Seminaires >>, 1995, 302 p., 22,95$ Lettres des annees trente. Actes du colloque tenu al'Universite d'Ottawa le 30 novembre 1995, s. la dir. de Michel Biron et Benoit Melanc;on Ottawa, Le Nordir, 1996, 144 p. La reflexion critique sur ce qu'il est dorenavant convenu d'appeler les« ecritures de l'intime » (memoires, joumaux, correspondances) fait depuis quelques annees 1'objet d'un interet tout nouveau, dont temoignent, chacun asa fa~on, les deux ouvrages reunis au hasard de la presente recension et portant sur la correspondance. Le premier s'interesse aune figure centrale de 1'evolution du concept de « litterature nationale », au Quebec, dans la deuxieme moitie du XIXe siecle, alors que le second met en scene, adeux exceptions pres, des figures considerees comme emblematiques de la«premiere modernite » quebecoise, celle des annees 1930. Si, comme 1'on pouvait s'y attendre, on retrouve ici les habituelles preoccupations d'intendance qui caracterisent 1'examen critique des correspondances (reperes temporels, comptabilisation du nombre de lettres echangees, fluctuations, autant materielles que temperamentales, de l'echange), d'autres considerations d'ordre plus substantiel rapprochent egalement les deux ouvrages, aussi eloignes que puissent etre dans le temps leurs objets respectifs, a savoir1 la perspective que, malgre son caractere a priori prive, la correspondance peut ouvrir sur l'espace socioculturel et, en second lieu, ce que l'on pourrait appeler la « sociabilite » de la lettre, c'est-a-dire son inscription dans une «chaine d'interdependances entres des individus »(Norbert Elias, cite par Michel Biron, Lettres des annees trente), interdependances qui se traduisent souvent par la creation de veritables reseaux, tout au moins implicites, entre des individus que rapprochent des ideaux apparentes. * * * SCIENCES HUMAINES 155 Avec Henri Raymond Casgrain epistolier. Reseau et litterature au XIX: siecle, un groupe de collaborateurs rennis autour de la directrice du « Projet Casgrain>>, Manon Brnnet, livre les premices d'W1e recherche qui doit atteindre son point culrninant en 2004, annee du centenaire de la mort du« pere de la litterature canadienne »,avec le debut de la publication d'une edition critique devant eventuellement comporter dix volumes. Comme 1'indique le sous-titre, l'ouvrage est axe sur la notion de « reseau », ce vaste ensemble de relations a la fois professionnelles et amicales entretenues par la correspondance, et dont Casgrain etait le centre, mais egalement l'« homrne orchestre >>, encourageant l'un, menageant ou faisant patienter 1'autre, ferraillant au besoin avee un troisieme, rnais n'en veillant pas moins toujours, sous le couvert d'un echange de bons precedes, ala protection et a ravancement de ses propres interets... et de ceux du Canada fran~ais. De fa>,on reste souvent songeur devant cette correspondance qui s'ecrit, du cote de Garneau, tout au rnoins, «ala vie, a la mort» (lettre du 9 fevrier 1866) et a propos de laquelle 1'auteure ellememe n'hesite pas autiliser, pour decrire I'attitude de ce dernier, I'expression d'>, restes al'etat de tapuscrit, sont acet egard eloquentes. Quant aux etudes qui composent ce recueil, elles portent encore la marque-etc'estcomprehensible-d'nn work in progress: bien des questions sont ici laissees en suspens, auxquelles il faut esperer que I'edition critique annoncee apportera des reponses plus fermes. Par ailleurs, les auteurs auraient du se mefier plus qu'ils ne l'ont fait de la tentation...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 154-158
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.