In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

SCIENCES HUMAINES 127 sont les operations enonciatives qui se distinguent lorsqu'on fait appel au discours rapporte. Pour conclure, nous dirons que cette etude, bien que deja tres solide, gagnerait certainement aetre renforcee par une analyse plus qualitative et plus contextualisee des occurrences du corpus qui ferait mieux ressortir les diverses strategies enonciatives et roodales employees dans chaque cas par l'enonciateur producteur de la citation. (HENRIETIE GEZUNDHAJT) Significations. Essais en l'honneur d'Henry Schogt. Essays in honour ofHenry Schogt, s. la dir. de Parth Bhatt Toronto, Canadian Scholar's Press, xii-551 p. Comme le dit le redacteur, Parth Bhatt dans sa preface: « Ce recueil constitue un temoignage de reconnaissance et d'amitie de la part des amis et collegues d'Heruy Schogt. La grande diversite des sujets traites reflete les domaines de recherche du professeur Schogt, dont les langues et les litteratures slaves et romanes, Ia phonologie diachronique, la semantique et la traduction». Le recueil comporte cinquante-trois articles rediges soit en anglais [E], soit en franc;ais [F], dont vingt-neuf sur des contenus litteraires (Part I: Literary significations/Significations litteraires, p. 1-286) et vingtquatre sur des contenus linguistiques (Part II: Linguistic significations/Significations linguistiques, p. 287-551). Les references bibliographiques se trouvent ala fin de chaque article. Une breve notice dans les deux langues sur le cursus professionnel de Schogt est imprimee sur la page quatre de couverture. C'est au fil des articles que les lecteurs qui le connaissent moins pourront decouvrir sa contribution au champ de I'etude des significations. Ses livres sont souvent cites, quelques auteurs, collegues, amis ou etudiants lui fontun clin d'ceil par une remarque plus personnelle ou intime en introduction ou en conclusion, d'autres font un lien avec leur sujet et des principes ou des idees qu'a defendus Schogt. Gustave Szabo, notamment,le met au centre de son article sur le temps(« RethinkingEmile Benveniste's "two systems"»). La premiere partie de 1'ouvrage nous fait toucher aune grande diversite de litteratures nationales et de periodes litteraires, dans des perspectives variees: approche thematique, traduction, typologie des genres, analyse discursive, linguistique, metalinguistique ou stylistique. Ironie de l'ordre alphabetique, le recueil conunence par un article sur Flora Tristan, « la pionniere de l'intemationalisrne », sous-titre «Comment peut-on etre paria? » (Chantal Bertrand-Jennings [F)). La traduction occupe une place importante: CecileCloutier-Wojciechowka [F] donne, surun ton personnel, quelques reflexions sur la traduction et le bilinguisme a la canadienne, Kenneth Quinn (E] aborde des problemes de traduction de poemes avec exemples en fran<;ais, en anglais et en allemand. H. B. de Groot [E] parle de 128 LETIRES CANADIENNES 1997 la traduction de Moliere, Ibsen et Chekhov; Thomas Eekrnan [E] de la traduction de la poesie franc;aise et russe, A. F. Zweers [E} de !'adaptation de Balzac par Tourgeniev, et enfin, David M. Hayne [E] de la traduction litteraire au Quebec au XIXe siecle d'ouvrages anglais et americains vers le franc;ais, et d'ceuvres canadiennes-franc;aises vers I'anglais. Dans le domaine de la litterature franc;aise, on trouve un article de Graham Falconer [E] sur la traduction de Madame BovanJ, de Edward A. Heinemann [E] sur une approche informatisee de I'etude du Chant epique Charoi de nimes, de Owen J. Miller [E] sur la metaphore et la metonymie chez Proust («revisited»), de Aubrey Rosenberg [E] sur la signification de« temperament » dans 1'ceuvre de J.-J. Rousseau, et enfin, la filature des premiers edits de Micromegas de Voltaire, par David Smith [E]. La litterature quebecoise est al'honneur: Bessette et la creation de 1'essai (Rejean Robidoux [F]), Maria Chapdelaine et le roman de la terre (Paul Perron [F]), la tentation du suicide dans le journal d'Aquin (Ben-Zion Shek [E]), la metalinguistique chez F.-A. Savard Gules Tessier [F]), et dans la meme foulee, un roman franco-ontarienbilingue de PatriceDesbiens, presente par Mariel O'Neill-Karch [F]: L'homme invisible/The invisible man. Viennent encore des articles sur Ia lith~rature polonaise (Andre G. F. van Holk [E] ecrit sur le Bagpiper-« Dudarz »,en polonais- de Mickiewicz), arabe (une etude de Therese Michel-Mansour [F] sur Tahar Ben Jelloun), espagnole (sur Unanumo par Mario J. Valdes [E]), l'igbo (Gloria Nne Onyeoziri [E) sur le roman Arrow of God de Chinua Achebe), et ordre alphabetique (d'auteur!) oblige, anglaise du xv1e siecle avec I'article de Bart Westerweel [E] intitule «G. Whitney's Book of Emblems». D'autres articles traitent de sujets varies sans aborder d'reuvre ou d'auteur particulier: la textologie (BrianT. Fitch [F]), la semantique interpretative (Robert Alvin Miller [FJ), le biographique (Henri Mitterand [F]), les jeux de mots (On Riddles de J. C. Heesterman [E]), la rhetorique comme strategie Oohn M. Robson (E]), l'isosemie, la metaphore et l'ideologie (Anne-Marie Picard [F]). Enfin, Andreas Wetzel [E] aborde le theme de la semiologie du tourisme atravers les guides touristiques. Les contributions en linguistique comportent egalement des etudes descriptives sur une borme variete de langues. Il y a trois etudes contrastives : la comparaison des prepositions pour et par en franc;ais et para et par en portugais (Manuela Dias [F]), les affiches a contenu scientifique en espagnol, fran<;ais et anglais (Anne-Marie Loffler-Laurian [F]), et l'ecart semantique entre le franc;ais hexagonal et quebecois (T. Nadasdi [FJ). Deux etudes portent sur l'ukrainien: N. Pavliuc [E] examine des particularites lexicales du dialecte maramuresh (Roumanie) etEdward N. Brustynsky [E] etudie le phenomene de ((reanalysis}) a la lumiere de l'histoire de l'ukrainien. Sont enfin representes le neerlandais avec l'etude de !'article defini het de CarlL. Ebeling [E] et l'espagnol par I'article de David J. Heap [F] sur les textes aljamiados, des textes traduits de l'arabe en espagnol, rnais SCIENCES HUMAINES 129 transcrits en caracteres arabes. Les autres etudes descriptives portent sur la morpho-syntaxe et la semantique du fran<;ais: la structure des verbes chez six sujets adultes atteints de l'aphasie de Broca et de Wernicke (Parth Bhatt [E]),le conditionneljournalistique (P. Haillet [F]),l'ouisme (Maurice Holder [FJ), modalisation et assertion (A. Lefebvre [F]), un tour presentatif meconnu (Claude D. Le Flem [F]),le verbe fran~ais dans la prespective de Benveniste (Gustavo Szabo [E]), les innovations lexicales (Henriette Walter [F]). Les autres articles abordent des questions davantage theoriques ou methodologiques : texte et discours (Tostislav Kocourek [F)), phonostylistique et semantique (Pierre Leon [F]), approximation, vraisemblance et structure semantique (Morteza Malunoudian [F]), experienceetmise en mots (Andre Martinet [F]), structurations de !'experience (Jeanne Martinet [F]), dialogue et monologue dans Gabrielle Roy (Nicole Maury [F]). Enfin, quelques auteurs abordent des questions theoriques sur I'etude de la signification: Marcel Danesi [E] defend I'approche de Vico (1688-1744) pour I'etude des significations (on aurait aime avoir la reference a l'ouvrage original). Ronald Davis [E] parle de Wittgenstein, W. Terrence Gordon [E] fait une relecture de The meaning of meaning de C. K. Ogd.en et I. A. Richard. Mentionnons pour finir la contribution de M. Warden [E] sur la traduction et l'enseignernent des langues. On comprend la lenteur qu'imposent la coordination et l'uniformisation d'une cinquantaine de travaux d'auteurs qui ne sont pas toujours ponctuels et disciplines. Le redacteur merite toutes nos felicitations pour la mise en page claire, rneme si le texte est dense; il y a peu de coquilles, les references sont presentees rnethodiquement. Amon avis, on aurait avantage aciter la date des editions originales entre parentheses carrees pour eviter le telescopage chronologique qu'occasionnent des references comme«Hernon, L., (198o),Maria Chapdelaine» (p. 159) ou encore« Saint Augustine (1961), Confessions» (p. 327). L'ouvrage a paru en 1997, mais les references les plus recentes dans les articles datent de 1993. En fait, la plupart des articles plafonnent a1990 (par ex. p. 141, 332, 485, 496); d'autres plus tot: 1986 (p. 194), 1985 (p. 251). En admettantquecertains sujets s'accommodent bien de nHerences moins recentes, on devrait aller au-dela de 1989 dans un dornaine en pleine effervescence comme 11 approche interactionnelle, sociolinguistique et pragrnatique. Quellecteur pourrait s/interesser aun tel eventail de sujets en linguishque , litterature, edition critique, t:Taduction et enseignement de la traduction . Apart, bien sur, le chercheur al'honneur? Enfait,les questions de sens rejoignent un public relativement large. Le traitement iciest savant, mais facile d'abord et pas trop lourd (la longueur des articles est de dix a douze pages en litterature, de quatorze a seize pages en linguistique). Meme dans les articles un peu techniques, le formalisme est minimal. Les etudiants du premier cycle universitaire les trouveront abordables. (GISELE CHEVALIER) ...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 127-129
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.