In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 485 C'est surtout a gauche que pleuvent les coups. On comprend malles reticences de J.-L. Major face au terme 'Ia droite.' Tantot il condamne tout emploi politique des termes gauche et droite (p 279); tantot il utilise ainsi lui-meme Ie terme 'gauche' (adjectif ou nom) pour fustiger ceux qui s'en reclament (p 312). Mais Major s'abstient de s'avouer lui-meme de droite, semblant fuir une telle identification. Ces carnets comportent aussi des attaques sans nuances contre 'Ies Fran~ais,' 'Ies Parisiens,' 'Ies Americains,' I'article defini usurpant la place du partitif dans une demarche amalgamisante dont on n'a eu que trop souvent adeplorer les mefaits. De semblables amalgames marquent des passages condamnant la litterature quebecoise qualifiee d"artisanat' (p 76) et non d'art, de 'dictee' et d"epellation' (p 83). Entre l'ecriture et la parole offre neanmoins d'interessants propos sur un certain nombre d'reuvres et d'auteurs europeens et quebecois, et quelques traductions interessantes et reussies. Major insiste sur la dimension essentiellement privee de I'ecriture qu'il con~oitnon commecommunicationmaiscommerecherched'un'etre-moi' (p 219) farouchement 'unique,' 'dissemblable' (pp 41, 196). II rejette I'idee que I'ecriture puisse etre d'abord visee communicative (on voit mal pourquoi I'ecriture ne pourrait etre differentes choses pour differents ecrivains; ne pourrait-on s'ecrier 'Vive les ecritures,' que ce soit vers I'interieur ouvers I'exterieurqu'elles enrichissentIe champ de I'humain?). L'ecriture de ce livre (a l'instar, semble-t-il, de Montaigne et de Proust) pratique I'art de la reprise, d'ou la repetition excessive qui caractt~rise l'expression des themes deja evoques comme celIe d'autres tels la difficulte d'ecrire, Ie surmenage, la mort. Cette technique de la reprise s'applique assez heureusement, par contre, aux descriptions de paysages , de moments, de saisons dont I'auteur evoque de fa~on emouvante les multiples beautes. Dans I'ensemble, on regrette que J.-L. Major n'ait pas choisi de refondre son journal en un essai plus depouille. Qu'on ne voie point ici la 'hargne' que J.-L. Major dit redouter (p 252); du dialogue franc plutot, la franchise etant une vertu qui (hormis Ie refus de I'auteurde s'avouerfranchement de droite) parcourt Entrel'ecritureet la parole. (NEIL B. BISHOP) Clement Legare et Andre Bougaieff. L'Empire du sacre quebecois: Etude semiolinguistique d'un intensif populaire Presses de l'Universite du Quebec. 288. $16,95 Le pionnier des etudes sur Ie phenomene des sacres quebecois, Gilles Charest, a ecrit dans Le Livre des sacres et blasphemes quebecois (L'Aurore 1974): 'Le but de cet ouvrage etait d'eclairer, ne fut-ce que partiellement, 486 LETTERS IN CANADA 1984 un sujet que I'on gardait soigneusement dans I'ombre de nos prejuges' (p 120). Pouvait-ll se douter qu'll suffirait a peine d'une decennie pour que ce sujet apparaisse sur Ie podium, vetu d'un habit de gala, pour la collation de ses titres de noblesse? Oeuvre impeccable au niveau du style aussi bien qu'a celui de la rigueur scientifique, L'Empire du sacre quebecois se divise en deux parties distinctes. La premiere, ecrite par A. Bougaleff, presente une analyse linguistique minutieuse du phenomene au niveau morphosyntaxique en se basant sur un corpus etendu: travail necessaire qui, sauf erreur, n'avait pas encore ete fait d'une maniere aussi complete. Mais, consacree a l'analyse des'structures semiotiques, narratives et discursives du sacre quebecois' (p 107), la deuxieme partie, elle, se presente comme la veritable piece de resistance. Son auteur, C. Legare, nous mene a travers les dedales de la semiotique on les lexemes charges d'une 'densite semique nucleaire' - j'ai nomme Ie vocabulaire 'semiolinguistique ' - nous font decouvrir l'intense expressivite de lexemes qui sont depourvus de tels noyaux semiques mais qui, par contre, sontporteurs de 'classemes qui empruntent des parcours variables pour produire des sememes ou effets de sens differents' - j'ai nomme les sacres! Ayant mis enplace lalourde machinerie methodologique qui s'impose, l'auteurtente de degager les aspects du sacre qui relevent de la semantique et de I'analyse du discours de meme que ses...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 485-486
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.