In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 455 L'inclusion de Madame Bovary dans l'etude de Brown a de quoi surprendre un lecteur desormais habitue avoirIe repas fictif comme signe indissociable du contexte socio-economique fran<.;ais de 1830. Contrairement aux autres romanciers que Brown a incorpores dans son etude, Flaubert, au nom de l'art pour I'art, confine la fonction du manger aun programme intradiegetique. Les repas de Madame Bovary s'ajustent aux stades de I'evolution du bovarysme d'Emma. Les repas-banquets correspondent ala prosperite spirituelle de l'heroine, les repas quotidiens a son ennui, l'abstinence ason desespoir. Le comportement alimentaire d'Emma Bovary, heroine atemporelle et non typique de l'apres-Revolution , se colle ases etats d'arne; il ne traduit pas sa reaction au phenomene bourgeois. Le code alimentaire de Madame Bovaryn'entretientdone plus la relation qu'il avait dans les autres romans de l'etude de Brown, asavoir un lien direct avec la realite pre-textuelle post-revolutionnaire. II se superpose aun code psychologique individualise, personnagier et done strictementfictif, etsa presence s'explique mal dans un ouvrage quia pour axiome de depart que 'Any so-called autonomous interpretation of a literary text that does not take into account its function in the larger socio-cultural context must fail' (p 9). Somrne toute, ce travail apportera une aide precieuse aquiconque a a creurde mieux comprendre Ie parcours pourIe moins sinueuxde I'histoire puis de la litterature fran<.;aises du XIxe siecle. De plus, Brown a ouvert la voie aux chercheurs interesses a decouvrir comment Ie traitement de l'objet alirnentaire dans Ie roman fran<.;ais peut rendre compte de l'evolution de la litterature fran<.;aise toute entiere depuis Flaubert jusqu'a nos jours. Fictional Meals and Their Function in the French Novel 1789-1848 est une lecture que l'on peut qualifier de plaisante, acondition de fermer les yeux sur les trop nombreuses fautes de fran<.;ais (orthographe, anglidsmes, separations, accents, etc) qui encombrent les citations; distrayant Ie lecteur, nuisant parfois carrement al'intelligibilite du texte, ces erreurs risquent de temir la credibilite de ce livre pourtant serieux. (GABRIELLE GOURDEAU-WILSON) Jean Forest. Des Femmes de Balzac Presses de l'Universite de MontreallLes Editions de l'Universite de Sherbrooke. 232. $12.00 Void un nouveau livre sur la Comedie humaine de Balzac: Des Femmes de Balzac du Quebecois Jean Forest. Son etude, qui ne se veut pas partie de 'I'univers pretentieux des commentaires' comme l'ecrit l'auteur dans son 'preambule au lecteur,' vise aengendrer une lecture 'delogeante autant qU'aventureuse.' La femme telle qU'elle n'existe que dans la Comedie 456 LETTERS IN CANADA 1984 humaine, Jean Forestl'aborde dans une perspective freudienne. De I'Index de Femand Lotte, il selectionne 211 femmes fictives et55 femmes f reelles,' soit 4 pour cent des personnages releves par Lotte. Ces 266 femmes constituent des protagonistes principales de la Comedie humaine et serviront a titre d'exemples aux arguments de Forest. Ayant pour la plupart de dix a trente ans, elles ont I'age de I'eveil et de I'assouvissement du desir sexuel. Forest mene Ie lecteur, au pas de Freud, dans un univers ou se brouille la certitude des demarcations entre hommes et femmes, OU s'estompe Ie tabou de I'inceste et OU se dechaine la guerre entre les sexes. L'auteur commence sa lecture de Ia Comedie humaine par un examen des noms et prenoms constituant un lieu du brouillage des sexes et de Ia connivence du symbolique et de I'imaginaire. Ce brouillage se trouve renforce par Ia presence d'homosexuels, d'hommes 'beaux comme une femme,' de femmes deguisees en homme etc. Mais Ia chose estplus grave, car aussi Ies tabous qui regissent la separation des sexes se trouvent estompes. L'inceste, nous assure Forest, est 'Ia souche meme' de Ia Comedie humaine, et ill'etaie par une multitude d'exemples. De l'inceste jusqu'au champ de bataille des sexes, c'est a deux pas: fillettes violees, femmes-ogresses, Ie mariage - un marche de la dot ... encore Ie lecteur se rend sous l'avalanche des exemples apportes par Forest. Devantnos yeux defilent des femmes et des hommes sous toutes leurs faces: peres vaincus ou despotes, meres castratrices ou insultees, enfants maudits, amours .rejetes, les prostituees, les sadiques, les frustres, les incestueux, les adulteres, les suicidaires ... Avec Forest Ie Iecteur entre dans Ia Comedie humaine a rebours, c'est l'univers du desir sexuel, du mepris sexuel, des obsessions sexuelles, du plaisir de Ia chair et de l'or, du viol et de Ia violation des tabous. Jean Forest degage dans son livre un aspect inhabituel de Ia Comedie humaine qu'il con'.;oit comme l'espace des fantasmes personnels de Balzac recompenses parl'ecriture, comme Ie lieu ou Balzac re-ecrit constamment son rapport complexe de fils aine entre une mere hostile et un frere cadet intrus et etranger. Balzac, Ie grand realiste, observateur de son epoque? Pour Forest ce realisme baIzacien· est 'fille du fantasme masculin.' La Comedie humaine, c'est du discours, du discours masculin. Ce texte de Jean Forest, parfois un peu repetitif, est facilement abordable pour Ie lecteur non initie ala psychanalyse. Un probleme se pose par la fa~on dont I'auteur cite la Comedie humaine, car il ne renvoie qu'aux pages de l'edition Fume sans indiquer Ie titre des ouvrages, de sorte qu'il est difficile de retrouver Ies citations pour qui n'a pas acces a cette edition. En fin de compte, ce livre Iudique de Jean Forest est certainement insolite dans Ie cadre des etudes baIzaciennes. L'apport de l'ouvrage? Au . Iecteur aen juger! (KRISTIA,NE ZAPPEL) ...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 455-456
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.