In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 535 Danielle Trudeau. Uandre et son pecht Hurtubise HMH. 125 Leandre Bergeron. The Quebecois Dictionary James Lorimer and Company. xvi, 207 Rejean L'Heureux. Vocabulaire du moulin traditionnel au Quebec des origines Ii nos jours: documents lexicaux et ethnographiques Presses de l'universite Laval. 465 Les ouvrages de Danielle Trudeau et de Leandre Bergeron sont sortis presque en meme temps, ii I'automne de 1982. Celui de Bergeron continue la serie de ses publications annuelles commencee en 1980 avec son Dictionnaire de 10 langue quebecoise, suivi en 1981 d'un Supplement ... precede de 10 charte de 10 langue quebecoise. C'est ii ces deux ouvrages que s'attaque Trudeau. Les lexiques de Bergeron ont connu aupres du public et des medias un certain succes, de sorte que son nom est maintenant etroitement associe aux notions de 'langue quebecoise' et de 'dictionnaire de la langue queMcoise.' Le succes s'expliquerait par l'existence d'un contexte ideologique favorable, alors que, pour Trudeau et d'autres commentateurs (Jean Larose, in Liberte, mars-avril 1981, parle de la 'Iexicophonie' de Bergeron), la valeur linguistique et lexicographique de l'entreprise est quasiment nulle. Sur Ie chapitre des defauts du dictionnaire , Trudeau fait remarquer qU'alors que Bergeron pretend definir les mots en fran') et sa prononciation. La premiere temoigne d'un reel effort de description; pour la seconde, Ie ton est donne dans la preface: 'I have ... preferred to create this system of my own which, although far from infallible, is more accessible (and certainly a lot more fun to use [than the international phonetic alphabet])' (p xiv). Le tout est precede de I'habituelle synthese historique. D'une conception totalement differente, la these de Rejean L'Heureux n'est pas sans rappeler Ie Dictionnaire de la langue quebecoise rurale de David Rogers, a propos duquel Trudeau dit qu'il 'est sans doute trop honnete pour passer pour quebecois: ce sera un travail de specialiste' (Trudeau, p 112). L'ouvrage de L'Heureux, il est vrai, est un travail de specialiste, mais il s'inscrit en meme temps dans la meilleure tradition des etudes de linguistique historique quebecoises, etant Ie dernier volume , longtemps attendu, de l'excellente collection 'Langue fran~aise au Quebec: publiee sous les auspices du Centre d'etudes sur la langue, les arts et les traditions populaires de I'Universite Laval et destinee a alimenter Ie Tresor de la langue fran>"ise au Quebec. Le corpus, qui s'etend de 1644 a nos jours, comprend des milliers de documents d'archives publiques (Archives nationales du Quebec, Archives civiles de Quebec) et privees (surtout seminaires et monasteres), des enquiHes aupr"s de douze meuniers (regions de Quebec, de Trois-Rivieres et de Montreal) et les principaux glossaires et ouvrages sur Ie fran~ais quebecois (du pere Potier 538 LETIERS IN CANADA 1982 a L.-A. Belisle). Les unites retenues - 'tout vocable qui participait a la description materielle du moulin ... ainsi qu'a la realisation des actions specifiques du meunier' - sont presentees en articles autonomes selon un classement conceptuel (consultation onomasiologique): 'Generique'; 'La chute d'eau et Ie barrage'; 'Les rouages'; 'Les meules', etc. Un index alphabetique permet une consultation semasiologique. Les articles, nidiges selon les normes du TLFQ, renferment des informations sur la graphie, les dates de premiere et de derniere attestation, Ie nombre d'occurrences, la definition, la documentation (Ies donnees d'enquHe sont transcrites en notation API) et I'etymologie (du type FEW). Le vocabulaire se caracterise par une synonymie restreinte ('pour chaque concept , un terme domine generalement les autres') et une polysemie restreinte (I'auteur note que seulement 2 pour cent environ des mots possedent plus d'une acception). Quant aux origines des vocables etudies, la majorite des termes dont il a He possible de retracer la provenance sont des emprunts aux parlers de France; l'apport autochtone et l'apport de I'anglais seraient infimes. Les enquetes menees aupres de vieux meuniers ont perrnis a I'auteur de confirmer la disparition progressive de ce vocabulaire technique. Le texte est agnimente d'une vingtaine de photographies , gravures et dessins illustrant les principaux referents du vocabulaire. (TERENCE RUSSON WOOLDRIDGE) Claire Lefebvre. La Syntaxe comparee du fran~ajs standard et...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 535-538
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.