In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 523 Renee Leduc-Park. Rejean Ducharme - Nietzsche et Dionysos Presses de l'universite Laval. 307 'Ducharme l'inquietant': tel fut Ie titre d'une conference prononcee par Michel Van Schendel, en mars 1967. Nietzsche 'l'enigme: 'Ie masque': tels sont les qualificatifs avec lesquels Jules Chaix-Ruy (Pour connaftre la pensee de Nietzsche) ouvre sa biographie du philosophe allemand. II va sans dire que ces caracteristiques ne suffisent pas arapprocher ces deux auteurs; mais il n/en demeure pas mains que plusieurs traits commlins, tels Ie neant, Ie concept de surhomme et, surtout, les contradictions qui ressortissent au dionysiaque, peuvent innerver une lecture nietzscheenne de l'oeuvre romanesque de Rejean Ducharme, qu'entreprend Renee Leduc-Park dans ce dix-neuvieme volume de la collection 'Vie des lettres quebecoises.' 'Cest donc I'ensemble des traits dionysiens communs a Nietzsche et aDucharme' qui declenche, chez Renee Leduc-Park, cette interpretation de l'oeuvre du romancier quebecois. 'L'examen de cette elaboration, selon cet ordre, correspond a Ia Iogique de la vision nietzscheenne d'apres laquelle Ie processus historique de neantisation exige un renversement des valeurs et !'identification de l'etre aDionysos'. Ainsi Rejean Ducharme - Nietzsche et Dionysos suivra un parcours en trois temps, Ie neant, Ie nihilisme et Ie dionysisme, creant une lunette qui devrait s'averer assez puissante pour permettre une nouvelle lecture synchronique des six romans en question. La premiere section, consacree au concept du neant chez Ducharme, s'etale elle-meme en trois 'couches superposees: Ie neant explicite, implicite et occulte.' L'auteure cherche d'abord Ies formes explicites du neant dans les interventions du narrateur, et etudie ensuite Ie neant qui peut etre infere au repere II la fois dans Ie discours et Ie recit; elle devoile enfin, atravers certains themes, Ie neant occulte. Ce processus de neantisation s'accompagne cependant d'une 'volonte de puissance: d'une 'mise en oeuvre chez Ducharme de Ia destruction et de la reduction qui accompagne les diverses inscriptions du neant et qui correspond comme chez Nietzsche au renversement des valeurs etablies.' L'etude du nihilisme, dans Ia deuxieme section, prend pour objet Ia religion, Ie mariage, I'autorM, et conclut avec une etude de La Fille de Christophe Colomb, recit nihiliste par excellence. Dans Ia troisieme partie, Renee Leduc-Park fait apparaltre, II travers Ia durete, Ie jeu theatral, Ia demesure et, surtout, I'androgynie, Ies traits dionysiens qui se profilent dans I'oeuvre ducharmienne. Chaque section puise genereusement, dans Ie corpus romanesque, Ies figures, themes au extraits qui prouvent Ia these des 'trois temps' nietzscheens. On ne peut se permettre ici, dans Ie cadre d'une breve presentation, de donner une radiographie des analyses de l'oeuvre de Ducharme; disons simplement qu'elles nous apparaissent tres bien menees, solide- 524 LETTERS IN CANADA 1982 ment documentees et, pour Ia plupart, fort convaincantes. On se tournera plutot vers deux questions d'ordre mHhodoIogique. Ainsi, l'etude de Renee Leduc-Park procMe essentiellement d'un double rapprochement avec Ia philosophie: d'abord, par Ie moyen de theories Iinguistiques, en particulier celles de Benveniste, ensuite, et d'une maniere encore plus fondamentaIe, par Ie biais du corpus romanesque de Ducharme. On discutera donc de ces deux rapprochements. L'auteure recourt souventaBenveniste, surtout dans son introduction, pour s'en servir ades fins philosophiques (pp 11,14, 17, 27, etc.). Ainsi, mettant ii contribution Ia theorie du linguiste sur Ia 'Structure des relations de personne dans Ie verbe,' elle Ia rattache ii Nietzsche et ii Ducharme: Ia non-personne dont parle Benveniste, c'est Ie troupeau de Nietzsche, Ia Milliarde chez Ducharme. Ce type de raccord nous est propose maintes fois et, ii chaque occasion, il ne manque pas de provoquer un certain herissement. En effet, Ia theorie de Benveniste se plie mal ii ce type d'elargissement, de telle sorte que s'il 'est ainsi possible de demontrer Ie rapport qui existe entre Ia pensee de Nietzsche et Ia theorie de Benveniste sur Ia condition de l'homme dans Ie Iangage,' cette demonstration manque d'une mediation qui autorise ce passage de Ia condition de l'homme dans Ie Iangage ii Ia condition de I'homme tout court ... De plus, Ie recours aBenveniste...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 523-525
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.