In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

146 LETTERS IN CANADA 1980 Parmi les modeles les plus evidentsr on reconnait les petites eglises de Criqueboeuf et de Hennequeville qui se trouvent sur la cote normande entre Trouville et Honfleur, que Proust avait visitees avec des camarades de lycee en 1892, puis, plus tard, camme naus l'avons deja mentionne, avec Madame Straus, et la petite ~glise de Dordrecht en Hollande. (P 101) Nous nous abstenons de relever toutes les petites fautes de fran~ais qui jalonnent Ie texte par endroits. De toute maniere, meme si l'on regrette que Philip Kolb soit rebaptise 'Philippe' et que Bourlier semble confondre 'romain' et 'roman' (p 206), ce geme d'erreurs ne gate pas la lecture d'un livre qui reste dans Ie fond interessant et valable pour Ie lecteur qui ne s'obstine pas it y rechercher ce que I'auteur n'a pas pense it y inclure. II est indeniable que Proust a etaye certains themes de son roman en recourant it des images formees par la description d'edifices reels ou fictifs. Depuis Ie premier eveil it l'erotisme du jeune Narrateur jusqu'it sa pleine connaissance de la sexualite des autres et de la sienne, des structures au style marque symbolisent Ies diverses formes de l'amour, du clacher gothique de Roussainville (la masturbation) it l'architecture orientale de Venise (l'homosexualite). De meme, Ia structure complexe de la cathedrale sous-tend l'ensemble du roman, etant Ia metaphore aIa fois de l'ceuvre, de Ia vie du Narrateur, de I'Histoire et du Temps. Bourlier nous retrace de maniere fine et intelligente l'evolution parallele de ces themes et de leurs supports images. Ce faisant, elle nous propose une lecture de Proust nouvelle et tout it fait stimulante. II eftt suffi qu'elle eftt elargi et raffine sa conception de l'architecture, qu'elle eUt remarque et approfondi Ia frequente sublimation de !'image architecturale en une image zoomorphique ou geomorphique (voir, parexemple, Ies textes cites aux pp 113,152,182 et 205), pour que noilS n'eussions plus it souhaiter que quelqu'un fasse l'elude definitive du theme architectural chez Proust. (JOHN MCCLELLAND) N. David Keypour. Andre Gide: ecriture et reversibilite dans 'Les Faux-Monnayeurs' Les Presses de I'Universite de Montr~al l Didier. 261. $19·75 Val~rie Raoul. The French Fictional Journal: Fictional Narcissism I Narcissistic Fiction University of Toronto Press. 158. $12.50 Chacun de ces deux ouvrages situe son questionnement dans Ie cadre d'une etude des structures narratives, se donnant pour objet d'analyse Ie premier un texte ponctue!, Les Faux-Monnayeurs de Gide, Ie second une forme generique, Ie journal fictif tel qu'il est exemplifie par Ia tradition fran~aise du 19" et du 20" siecles. Pour etre ponctuelle texte gidien de reference n'en est pas mains fort complexe puisqu'il reunit et fait jouer differents procedes narratifs monologue , lettre, dialogue, journal - dont la premiere partie de l'ouvrage de N. David Keypour examine la composante morphologique, procedant aune identification des voix narratives qui s'y manifestent et a une determination de leurs fonctions et caracteristiques. Ce faisant l'auteur choisit de priviJegier dans son approche la specificite gidienne, s'attachant d'abord arestituer chacun des procedes dans l'intertexte de l'ceuvre pour en etudier ensuite la pratique immanente, mais en tant qu'elle se rapporte a un projet d'ecriture. 'Il n'est pas vain d'esperer reconnaitre l'homme au bout du chemin' (p 16). Dans cette perspective les outils theoriques, empruntes aux travaux narratologiques les plus recents , en particulier a ceux de Genette, sont invoques comme un savoir qu'il s'agit moins de postuler ou de verifier que de mettre au service de la lecture textuelle. Cet usage adjuvant de la theorie n'en est pas moins fort habile et contribue sur bien des points aen affiner l'incidence heuristique . Soucieux d'articuler structures discursives et structures thematiques concomitantes, le travail d'analyse procede avec une grande minutie dont il faudrait pouvoir retracer le developpement. Retenons simplement quelques propositions majeures. D'un emploilimite, le monologueromanesque tel qu'il est pratiquedans Les Faux-Monnayeurs serait moins charge d'exprimer la pensee...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 146-150
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.