In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 205 Du point de vue de la reception de ses livres au Quebec, elle est mitigee car les themes qu'il affectionne se situent ami-chemin entre I'enracinement dans une nature pan-canadienne et la recherche universelle d'un homme echappant aux contingences. Ainsi, on a tendance aIe rapprocher d'une mentalite psychologique evoquee par Ie Canadian-anglais Frederick Philip Grove (187111948) et qui ouvre sur des visions moralistes depassant Ie materialisme etouffant. Jean Papen souligne malgre tout que ses ceuvres pechent parfois par un certain manque de soin au niveau de la forme, cequi est explique en partie par son isolement de pionnier. Ainsi, c'est la vigueur de I'homme et de I'ceuvre et son cOte parfois provocant qui sont soulignes tout au long de cet ouvrage. (PATRICK IMBERT) Janet M. Paterson. Anne Hebert: Architexture romanesque Editions de l'universile d'Ottawa. '92. $15.95 L'ceuvre d'Anne Hebert ne se laisse pas facilement circonscrire. La qualifier de romantique, poetique, existentialiste ou feministe ne saurait etre pleinement satisfaisant. Janet Paterson a su inserer I'ceuvre de la romanciere dans une esthetique postrnodeme, demontrant avec justesse qu'Anne Hebert temoigne, avec les Aquin, Bessette, Ducharme, Beckett, Nabokov, Robbe-Grilletet autres, d'un mouvement artistique resolument innovateur caracterise en grande partie par Ie repli du texte sur lui-meme et Ie deplacement de la representation ill'autorepresentation. Avec Ie beau titre d'Archilexlure romanesque, Janet Paterson entreprend I'etude systematique des Chambres de bois et des nombreux procedes d'autorepresentation qui se retrouvent aplusieurs niveaux formant un immense reseau textuel, un veritable syteme de sens. Ainsi, Ie lexique, les mises en abyme, les recits etmicro-recits, les figurations, les metaphores textuelles, I'intertextualite et I'intratextualite sont autant de procedes qui forment ce systeme d'autorepresentation sous-tendant ce roman d'Anne Hebert. Avant d'etudier Ie texte comme lieu d'inscription du sens, Janet Paterson consacre d'abord un premier chapitre ill'etude de la production du sens dans Ie texte en mettant enevidence, grace ill'incipil, la polysemie d'un signe generateur. Cette 'analyse semique perm[et] d'acceder iI l'etude des trois codes principaux du roman que sont Ie reel, I'onirique et I'irreel' (p 14). L'analyse, un modele du genre, est a la fois bien documentee et d'une rigueur sans faille. Elle decouvre, dans les multiples manifestations autoreferentielles du texte, dans les codes, les semes au les systemes de representation, la structuredu roman. Le style estala mesure de la grille d'analyse: riche et intelligent, objectif et incisif. Toutefois, cette architexture du roman devoile tout autant une architecture , c:est-a-dire une reconstruction des parcours, des !ignes, des points de vues, des formes qu'empruntent les divers sens, toute I'attention du regard critique rive sur cette geometrie qui se degage peu a peu et OU, en derniere analyse, semble se resorber tout Ie sens. Car, malgre les dires de I'auteure, il ne s'agit pas tant d'une 'participationactive a la production de sens' (p 26) que d'une participation a la production de formes. Si l'auteure parle souvent de 'structures signifiantes' (p 96), de production de sens, elle evite de glisser vers une lecture du sens, comme si, les mecanismes de production de sens definis, elle n'osait aller au-dela. Mais la n'etait pas son propos. Celui qu'elle s'etait fixe a ete brillamment atteint dans I'etude des Chambres de bois qui occupe les 138 premieres pages du livre. La deuxieme partie de son travail consacre quatre brefs chapitres a l'exploration des derniers romans d'Anne Hebert. Les pistes de lectures sont prometteuses mais ne sont guere approfondies. Apres la rigueur, la richesse de documentation et Ie serieux de la premiere partie, ces dernieres pages paraissent bien fades. Auraient-elles ete ajoutees pour repondre a des exigences d'editeur? Seulle chapitre consacre aux Fous de Bassan est plus consistant. Mais l'essentiel avait deja ete publie dans la revue Voix et images (vol. 9, no 3, printemps 1984, pp 143-51) sous Ie titre 'L'Envolee de l'ecriture: les Fous de Bassan d'Anne Hebert.' Ces 39...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 205-206
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.