In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

HUMANITIES 209 chapter invites a re-evaluation of Les Enfants du sabbat, which is still seen by many critics as merely an example of Hebert's Gothicism. Some of Emond's statements, especially those which argue that Lia in Les Chambres de bois is a representative of the nocturnal side in Catherine, or that Elisabeth in Kamouraska is a 'fille du diable' and 'epouse du diable,' are debatable. However, La Femme ala fenetre is a very valuable study for students and critics of Hebert's work; it introduces the former to her writing in an intelligent and intelligible way, while it invites the latter to test Emond's insightful speculation on these three novels against Anne Hebert's complete reuYre. (RENATE BENSON) Sylvianne Savard-Boulanger. La Correspondanee etrangere de Jean-Charles Harvey: edition critique Editions Naaman 1984· ,64. $'5.00 Oepuis quelques annees, I'ceuvre litteraire et journalistique de JeanCharles Harvey (,89'- '967) interesse de plus en plus de chercheurs quebecois et canadiens. La recente parution aux Editions Naaman de i'edition critique de la Correspondanee etrangere de Jean-Charles Harvey (1932-1966) s'ajoute d'emblee it cette serie d'etudes qui cherchent it la fois a redecouvrir Ie vrai visage de Jean-Charles Harvey et it resituer i'importance de ses ecrits dans la production intellectuelle quebecoise. Preface par Jean Houpert, i'ouvrage contient d'abord un tableau chronologique des lellies echangees entre Harvey et ses correspondants etrangers. L'auteur aurait voulu editer 'Ia totalite des lettres appartenant ala correspondance etrangere' de Harvey; 'malheureusement,' comme elle Ie souligne dans son introduction, 'cela fut impossible pour des raisons d'ordre juridique; I'autorisation ecrite de chaque correspondant etait exigee pour la publication et plusieurs de ces correspondants ou de leurs descendants etaient introuvables: soit qu'ils etaient absents des anthologies et dictionnaires, soit qu'ils n'etaient pas connus.' C'est donc un ensemble varie de quelque 119 lettres qui nous sont presentees, les unes in extenso, les autres sous la forme de courts resumes qui perrnettent au ledeur de se faire une assez bonne idee de leur contenu. La plupart de ces lellies sont assortis de notes explicatives qui rendent leur lecture encore plus enrichissante: identification de personnes et de lieux, precisions chronologiques et historiques, informations touchant la vie personnelle de Harvey ou la vie culturelle de I'epoque, autant d'annotations susceptibles de nous faire apprecier la pensee de Harvey sur la litterature quebecoise, la guerre 39-45, Ie communisme, Ie capitalisme, ou encore sa perception des problemes socio-economiques de son epoque. Cette edition critique de la Correspondanee etrangere de Jean-Charles Harvey a Ie merite de nous faire prendre conscience des courants d'idees qui ont traverse Ie Quebec entre les annees '930 et 1960. Comme Ie souligne justementJean Houpert, ie Quebec n'est pas ne 'soudainement, a partir de rien, en 1960 ou environ.' Temoin attentif de son epoque, Harvey s'impose aia fois comme ecrivain engage et intellectuei en butte aux attaques vioientes des maitres a penser de i'heure. A ce titre, l'ouvrage de madame Savard-Bouianger se presente comme une sorte de miroir de ia vie cuiturelle quebecoise d'avant 1960. Cet echange de iettres entre i'auteur des Demi-civilises et ses correspondants etrangers est en effetun peu l'histoire de i'intellectuei quebecois. Teis ses contemporains, Olivar Asselin, Louis Dantin ou Fran<;ois Hertei, Harvey a per<;u ies besoins de changement de sa societe atravers ies courants de pensees et ies conflits sociaux et politiques qui ont non seuiement secoue ie monde occidentai entre les annees 1930 et 1960, mais aussi ie Canada et de fa<;on particuliere Ie Quebec. Quant aux correspondants de Harvey, i1s sont aussi varies que nombreux. Citons, parmi les plus importants correpondants europeens: Louis Gillet, critique litteraire de [,Echo de Paris; Jean A1loucherie, journaliste au service de divers journaux pendant les annees trente; Jules Romains et Andre Maurois, qui sejournent quelque temps au Quebec lors de ia guerre 39-45. Plus nombreux, les correspondants americains proviennent surtout des milieux de la politique et des affaires; retenons parmi les principaux: Curtie Hitchcock, editeur (New York), W.A. Larner Jr de l"Union House' (New York), John Marshall de la 'Rockefeller Foundation: M.-M. Mendels, secretaire de l" International Bank for Reconstruction and Development' (Washington) et Edmund Wilson, journaliste et essayiste (New York). Cette publication enrichit nos connaissances sur Jean-Charles Harvey et son temps. Grace a I'experience de son editeur, Sylvianne SavardBoulangerreussit aorganiser une documentation epistolaire qui presentait au point de depart beaucoup de difficultes. Exploitant habilement ses sources, elle les complete au besoin par des recherches personnelles. Certes, cette Correspondanee etrangere n'est pas complete, et I'auteur n'a pas cru bon de pousser sa quete des sources au-dela du fonds d'archives dont elle avait acces. En ce sens, Ie critique averti restera sans doute un peu sur sa faim. nlui faudra cependantadmettre que cette edition critique est, sauf erreur, la premiere du genre aparaitre sur la correspondance d'un journaliste quebecois. (GUILDO ROUSSEAU) Henri Tranquille. Des lettres sur nos lettres Bergeron '984. '47 Gerald Gaudet. Voix d'ecrivain, QuebedAmerique. 293. $14·95 Les lettres dont iI s'agit dans Ie premier volume ont ete ecrites entre Ie 30 novembre '947 et Ie 8 decembre 1948 par ie libraire-editeur Henri ...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 209-210
Launched on MUSE
2014-07-02
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.