Abstract

La symbolique spatiale derrière l'écriture de Marguerite de Navarre dans l'Heptaméron représente plus qu'un simple témoignage de sa mobilité à l'intérieur du pays. L'Heptaméron fournit en effet des informations précieuses sur la place et l'espace des femmes de la Renaissance française. Les nouvelles montrent l'espace non seulement selon une perspective féminine, mais également les lieux dits féminins selon cette même perspective. Nous analyserons en premier le paysage extérieur, pour en montrer le caractère limitatif et restrictif, en particulier pour les femmes. Ensuite, nous identifierons le paysage intérieur, pour découvrir une nouvelle dynamique de l'espace, une dynamique d'ouverture et de fermeture. Finalement, nous verrons combien cette redéfinition féminine de l'espace conduit à un idéal spatial sans frontière, avec un paysage et une identité spirituels définis par la femme.

pdf

Additional Information

ISSN
2166-5486
Print ISSN
1077-825x
Pages
pp. 12-23
Launched on MUSE
2016-04-06
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.