Abstract

Léon Daudet (1867-1942), homme de lettres et féru de sciences, voit dans l'hérédité la source du génie. Toute identité se compose d'un juste équilibre personnalisé entre acquis et inné, phénotype et génotype, décisions individuelles et déterminisme social. Nos mémoires, consciente et inconsciente, sont hantées par le spectre de nos ancêtres qui ont laissé leurs traces sous forme d'héritages dans notre nature même, de sorte que nos aptitudes particulières n'attendent qu'è être activées. Ce codage et décodage de l'information conservée et transmise d'une génération è l'autre par intensité s'effectue è force de rythmes, de tempos et de tensions. Le monde devient ainsi un agrégat de représentations.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 25-41
Launched on MUSE
2012-06-28
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.