Packaging Health: Examining “Better-for-You” Foods Targeted at Children
Abstract

Abstract:

Les préoccupations de nombreux consommateurs en ce qui a trait à la santé et à l’obésité ont conduit des entreprises à mettre sur le marché une gamme de produits présentés comme étant « meilleurs pour la santé ». Dans cet article, j’examine 354 produits vendus dans les supermarchés et qui ciblent les jeunes, et j’évalue leur qualité nutritionnelle et la façon de présenter différents aspects de certains produits dits « meilleurs pour la santé », en comparaison avec des produits « réguliers ». Résultat : si les produits dits « meilleurs pour la santé » offrent certains avantages du point de vue nutritionnel (en particulier en ce qui concerne les quantités de matières grasses et de sodium), le sucre est présent à des degrés élevés dans les deux types de produits. Je fais ensuite quelques remarques importantes sur l’« auréole santé » et l’aspect « amusant » que l’on associe à certains produits alimentaires. Enfin, je conclus que toutes ces données indiquent que les produits mis en marché pour les jeunes et présentés comme « meilleurs pour la santé » sont tout autant une affaire de marketing qu’une question de nutrition.

Abstract:

Concerns over health and obesity have led to a range of “better-for-you” food products targeted at consumers. This analysis examines 354 supermarket foods targeted at children in Canada, assessing the nutritional quality and types of appeals of “better-for-you” packaged foods compared to “regular” fare. While “better-for-you” products fared better nutritionally (particularly for fat or sodium), high levels of sugar are evident in both categories. This analysis further examines some important considerations regarding both “health halos” and the promotion of food as “fun.” Overall, it reveals that products marketed to children as “better-for-you” are as much about marketing as they are about nutrition.