In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Voix du monde. Nouvelles francophones
  • Charles Gueboguo
Boisseron, Bénédicte et Ekotto, Frieda. Voix du monde. Nouvelles francophones. Pessac: Presses Universitaires de Bordeaux, 2011. ISBN 9782867816222. 151 p.

Après Nouvelles voix d'Afrique (Le Bris), Dernières nouvelles du colonialisme (collectif), Une journée haïtienne (Spear), Pour une littérature-monde (Le Bris et Rouaud), Nouvelles de Guadeloupe (Pineau et al), l'héritage littéraire francophone vient de s'enrichir d'une nouvelle publication: Voix du monde. Nouvelles francophones (Boisseron et Ekotto). Ce recueil de quatorze nouvelles, inédites ou reprises, écrites par quatorze auteurs célèbres, dont treize ont reçu les distinctions honorifiques du monde littéraire francophone,2 tire sa particularité dans la place centrale que tient l'expression du divers et dont la langue française sert de miroir.

À partir d'une fine analyse introductive, les éditrices soulignent le "danger [End Page 270] pervers" (14) d'une littérature-monde qui, à l'image du monde colonial de compartimentation à la Fanon (Les Damnés de la terre), essaierait de "sectariser à nouveau la littérature de langue française" (14). Elles arguent pour une littérature du divers qui fera fièrement l'éloge "d'un universalisme dépourvu de sectarisme géographique" (15). Cette fraction des barrières reste porteuse d'un "transnationalisme en devenir" (15). Cependant, loin de n'être qu'une theoria dans le sens d'une contemplation désengagée, il va se nourrir à partir d'une imagination humaniste, comme expression de l'einfühling: l'empathie littéraire (17); c'est-à-dire la saisie de l'autre afin d'apprendre à vivre avec l'autre dans une poétique de la relation (Glissant). Ce souci de dé-compartimentation est l'essence de la francophonie. Son point de départ est le divers, et son point d'arrivée un regard diversifié en des possibles infinis. Il est porteur de libération, de pouvoir, d'inventions néologiques et de transformations de nouveaux espaces du dicible, au-delà des frontières vierges de la nation, sans nécessairement l'exclure. Le divers à ce niveau est la réalité qui projette son regard dans le miroir de la langue pour retrouver la polysémie de ses mondes.

Aussi quand dans sa nouvelle Nimrod3 pose d'entrée de jeu la question de savoir qui il est (93), cela sonne comme une invite à interroger l'identité des autres intervenants. Ce serait un poncif que d'affirmer que les auteurs des nouvelles, au-delà des prix et de la notoriété qu'ils ont, viennent tous nécessairement d'un espace géographique précis; ce qui donne à toutes leurs contributions un regard, un style, non pas original mais traversé par une spécificité originale qui tire sa source dans la subjectivité ordinaire de tous les espaces physiques avec lesquels ils ont été extraordinairement en contact.

Ainsi, le lecteur est enrichi du regard diversifié que les trois Martiniquais, qui ouvrent les aventures des récits de ces nouvelles, portent sur la femme. Il est parcouru des voix polysémiques qui baignent dans l'encre d'une écriture créoliste riche en néologismes. Le tracé de ce corps de la femme n'est pas sans rappeler le mythe-réel fondateur de la place de celle-ci dans la culture créole en général. Elle est poteau-mitan: pilier central de tous bâtis sur ces îles. Le socle des imaginaires est aussi réminiscence de son corps.

Cette fondation sera objet du désir, douceur qu'aucune "lointeur" (28) n'empêchera Confiant d'atteindre. D'une lapée experte, et dans un style où se disputent extase langoureuse et jouissance, il dit à cette femme qu'il essaie de posséder: "quand ma langue remonte le long du mitan de votre dos [. . .] je trace cette voie éphémère qui projettera mon monde dans le vôtre" (30-31). Le rapport au corps à travers le coït a pour visée de défier toutes les règles racistes et sociétales établies (31), pour mieux s'en affranchir (29), et s'ouvrir à la richesse infinie des...

pdf

Additional Information

ISSN
2156-9428
Print ISSN
1552-3152
Pages
pp. 270-274
Launched on MUSE
2012-04-25
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.